Une femme de 36 ans retrouvée morte à Marseille, son père accusé de l’avoir séquestrée et privée de nourriture

Un homme de 72 ans a été interpellé à son domicile boulevard Chave, à Marseille, après la découverte du corps de sa fille. Selon la femme de ce dernier, il l'aurait enfermée régulièrement, elle et sa fille.

L'horreur en plein centre-ville de Marseille. Un homme de 72 ans a été interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi 6 avril à son domicile du boulevard Chave, à Marseille (5e), après la découverte du corps de sa fille, âgée de 36 ans, à leur domicile, apprend France 3 Provence-Alpes de source policière.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la femme, prénommée Sandra et née en juillet 1986, serait morte de malnutrition après avoir été séquestrée. Une autopsie est en cours.

Dans la nuit de mercredi à jeudi 6 avril, à 2 h 50, la police a été appelée pour le décès à domicile d’une femme. Le médecin des marins-pompiers présent sur place a délivré un certificat de décès, "avec toutefois un obstacle médico-légal", rapportent les enquêteurs, en raison "des conditions de vie particulièrement insalubres" découvertes sur place.

Au milieu des détritus et excréments

Le cadavre gîsait sur un matelas posé à même le sol, au milieu des détritus et des excréments sur le sol. Le corps de la victime était décharné, visiblement suite à une malnutrition importante, mais ne présentait pas de traces de violences. L'appartement était dans un état de désordre "particulièrement remarquable", précisent les enquêteurs.

Selon la mère de la défunte, qui réside dans l’appartement juste au-dessous de celui où se trouve le corps, son mari les aurait enfermées régulièrement elle et sa fille. "Il se chargeait de les nourrir mais les empêchait de sortir de l’immeuble", assurent les enquêteurs. Alitée, la mère "ne sortait plus depuis un certain temps", rapporte une source policière.  

Fait troublant : les clefs se trouvaient sur la porte d'entrée de l'appartement de la fille décédée lorsque les services de secours se sont présentés, selon les informations de France 3 Provence-Alpes.

Le père, qui demeure au sous-sol du même immeuble dont il est propriétaire, a été interpellé et placé en garde à vue.

Il est connu dans le quartier où il promène son chien plusieurs fois par jour, rapportent des voisins, sidérés. Lesquels croisaient parfois aussi la mère dans la rue, plus rarement la fille.

Certains riverains, rencontrés par France 3 Provence-Alpes, pensaient que l'homme vivait seul.

(avec Sophie Neumayer et Sonia Boujaama)

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité