• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

VIDEO. Squat de migrants, bagarres, la situation devient explosive au Parc Kalliste à Marseille

© Maxppp/ SPEICH Frédéric
© Maxppp/ SPEICH Frédéric

La sénatrice des Bouches-du-Rhône Samia Ghali s'alarme de la situation du Parc Kalliste à Marseille, où ce matin une bagarre entre migrants a fait deux blessés. Elle dénonce une "jungle de Calais" qui "se prépare dans l'indifférence".

Par Annie Vergnenegre

Les habitants du Parc Kalliste à Marseille ont assisté ce dimanche matin vers 10h à une bagarre entre des migrants. Un témoin a filmé la scène : 


Une centaine de migrants


Selon un témoin joint par téléphone, une "grosse bagarre" a opposé plusieurs migrants au 3e étage d'une tour. Les pompiers confirment qu'un homme de 25 ans a été blessé légèrement au couteau au bras, un autre présentait des contusions, sans gravité.
Traces sanglantes de bagarre
Traces sanglantes de bagarre
Selon cet habitant de la colonne 42, une centaine de migrants squatte les 11 étages du bâtiment voué à la démolition."

Ils se passent le mot à la gare Saint Charles, ils prennent le bus et ils viennent ici, témoigne-t-il, il n'y en a que un ou deux qui parlent Français.

Dans un tweet posté ce dimanche, la sénatrice de Marseille Samia Ghali évoque cette bagarre quand elle interpelle le secrétaire d'Etat chargé de la cohésion des Territoires sur la situation d'urgence au Parc Kalliste :


Pas d'électricité​


La présence de ces migrants ajoute aux tensions déjà existantes au Parc Kalliste. Dans son courrier à Julien Denormandie, la sénatrice Samia Ghali s'émeut des conditions de vie de ces habitants de cette "copropriété dégradée" : Pendant 20 jours, le bâtiment H42 du Parc Kalliste a été coupé de toute alimentation électrique, laissant 15 personnes au coeur de l'hiver, à Noël dans un appartement sans chauffage, ni commodités.

Démôlir ces bâtiments


La sénatrice explique dans son courrier avoir pris les choses en main pour régler l'urgence de ses familles en réunissant une table ronde avec les autorités de tutelle, déplorant que "Marseille Rénovation Urbaine et Marseille Habitat aient laissé cette situation traîner pendant si longtemps avant de réagir poussés dans leur retranchement par notre initiative. "


Violences, drogue et prostitution


La parlementaire demande que le plan de sauvegarde qui vise ces bâtiments soit accéléré et "de tout mettre en oeuvre pour démolir ces bâtiments au plus vite" ajoutant

Le parc Kalliste, si vous n'intervenez pas sera le frère marseillais de Calais. 

Samia Ghali invite le secrétaire d'Etat à venir sur place, se rendre compte de la réalité vécue par les habitants de cette cité, "des scènes de violences, de trafics en tout genre allant de la drogue, des marchands de sommeil à la prostitution"


Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus