REPLAY. Revivez le 32e de finale de la Coupe de France entre l'OM et l'ES Cannet-Rocheville qui s'est conclue par une victoire marseillaise 4 buts à 1

L'Entente Sportive Le Cannet-Rocheville (Le Cannet) et l'Olympique de Marseille (OM) s'affrontent en 32e de finale au Vélodrome ce dimanche 19 décembre à partir de 13h30. Un match à redécouvrir en replay.

Le match en replay

Les Cannetans remercient, émus, leur public venu à plusieurs milliers pour les supporter. 

Ce sont 23 bus qui ont été affrétés pour permettre aux habitants du bassin cannois d'assister à ce match au Vélodrome.

Fin de match : échange de maillots et haie d'honneur des Marseillais pour le Cannet

Beaucoup de respect à la fin du match entre les deux effectifs. Ils sont nombreux à s'échanger maillots, poignées de mains et sourires. 

89ème minute : 4-1 pour Marseille

Derniers instants de la rencontre, les Olympiens filent vers la victoire. Bis repetita pour Gendouzi qui déborde côté droit, il est une nouvelle fois passeur décisif. Il offre le 3ème but à Milik dans l'axe central de l'attaque. Le match prend fin juste après cette ultime action. 4-1 pour Marseille qui rejoint les 16e de finale de Coupe de France.

84ème minute : le capitaine du Cannet est au sol

Les joueurs amateurs du Cannet-Rocheville souffrent physiquement, le capitaine Anthony Calatayud est au sol. A 31 ans, celui qui travaille comme croupier dans un casino, a une crampe à la jambe gauche.

82ème minute

Coup du sombrero de Gerson, le milieu de terrain, qui n'est pas loin de marquer dans la surface cannetane.

76ème : 3-1 pour Marseille

Interception de Mattéo Guendouzi après une perte de balle cannetane, qui passe à son coéquipier brésilien Luis Henrique. L'ancien de Botafogo, qui a fêté ses 20 ans il y a quelques jours à peine, n'a plus qu'à marquer. 3-1.

72ème minute

Les Marseillais ne sont pas encore à l'abri, les Cannetans n'abdiquent pas, la possession est clairement olympienne. 

65ème minute

Bonne sortie du gardien du Cannet loin de ses cages pour contrer un ballon qui filait vers un attaquant marseillais. Nouvelle vague de changements demandée par les deux coachs.

57ème minute : 2-1 pour l'OM

But de l'OM. Belle passe de Guendouzi côté droit qui prend à revers la défense du Cannet. Arkadiusz Milik marque du gauche, son pied de prédilection. Un plat du pied synonyme de sécurité.

C'est un doublé pour l'ancien joueur du Napoli, prêté cet année pour renforcer l'attaque olympienne. 2-1.

Sampaoli et Tabet procèdent à deux changements chacun.

52ème minute

L'ancien Havrais Pape Gueye, dont le transfert à l'OM avait fait polémique à l'époque, tente une frappe en dehors de la surface, sans sousi pour le gardien du Cannet. Le public marseillais entonne dans la foulée son emblématique chant "Aux armes". Les Cannetans s'apprêtent à faire des changements.

48ème minute

Nouvelle occasion pour l'OM avec une tête qui tape la transversale, après un corner tiré par un Marseillais côté droit.

46ème minute

C'est reparti au Vélodrome entre les deux équipes, avec dès les premières minutes, un centre de l'attaquant américain de l'OM pour Milik, qui reprend le ballon pour la mettre au dessus de la barre transversale.

45ème minute : 1-1 après une première période équilibrée

Mi-temps sifflée. L'OM a été accrochée, un sentiment partagé par les commentateurs de la rencontre, mais aussi par l'un des joueurs régulant le milieu de terrain de l'actuel 2ème du classement de Ligue 1 - avec un match de retard.

"A la perte du ballon, on y va trop gentiment [...] on a de la chance de revenir à 1 partout."

Mattéo Guendouzi, milieu de l'OM

42ème minute

Konrad de la Fuente, encore lui, toujours sur son côté gauche, tente une nouvelle frappe enroulée qui passe juste au dessus. C'est un peu plus simple de s'approcher des cages cannetanes, alors que les Azuréens sont infériorité numérique.

38ème minute : penalty pour l'OM qui recolle au score

Konrad de la Fuente obtient un penalty pour l'OM après une faute d'Ilheb Lahouel, qui récolte son second carton jaune. Il est expulsé. L'international polonais transforme son tir avec une frappe à ras de terre. 1-1. Les Marseillais recollent au score, le gardien du Cannet François Squarcioni, 31 ans, ne peut rien faire.

35ème minute

L'ailier américain, Konrad de la Fuente, qui était au FC Barcelone il y a encore quelques mois, multiplie les attaques sur son côté gauche. Ses efforts restent vains, par manque de précision et de présence des joueurs de l'OM dans la surface cannetane.

28ème minute

L'international marocain Amine Harit qui évolue dans la surface cannetane s'effondre. Pas de penalty sifflé. Le jeu continue. Le public donne de la voix. Les 20.000 spectateurs commencent à chanter. 

26ème minute

L'OM fait tourner, Omar Tahtouh du Cannet fait faute sur Pol Lirola. Nouvelle action offensive des Olympiens avec une frappe contrée par le gardien de l'ESCR, et un nouveau corner de Payet infructueux.

22ème minute

Devant quelque 3000 spectateurs azuréens qui ont fait le déplacement depuis le Cannet, le club de National 3 mène 1 but à 0. Le défenseur olympien Alvaro est averti par l'arbitre, Johan Hamel. Carton Jaune. 

16ème minute : but pour le Cannet, 1-0

But pour le Cannet, de Mike Coré, le numéro 10 azuréen. Bon appel à la gauche de la surface, il n'a plus qu'à pousser tranquillement le ballon au fond des filets.

14ème minute

Nouvelle offensive avec une longue phase de possession marseillaise. Une tentative de Lirola à quelques mètres de la cage cannetane amène un nouveau corner frappé côté droit par Dimitri Payet. Le ballon est boxé par le portier du Cannet. Toujours 0-0.

10ème minute

Le rythme s'accélère, après un corner de Cannetans bien frappé, les Marseillais récupèrent le ballon pour le mener vers l'attaquant Milik qui tente une frappe lobbée à l'entrée de la surface, à côté du cadre. 

3ème minute

Premier corner pour l'OM frappé par Dimitri Payet, trop long, la défense du Cannet laisse passer. Un deuxième corner est tiré dans la foulée côté opposé, suivi d'une première ébauche de contre mené par l'attaque de l'ESCR. Deux coups de pieds arrêtés du club de Ligue 1 qui se montrent peu dangereux.

1ère minute

Les joueurs de l'OM font tourner tranquillement la balle avant un dégagement du gardien Steve Mandanda, titulaire dans les cages marseillaises, qui tente de trouver un attaquant olympien.

L'avant-match

Les joueurs de Marseille commencent à rentrer sur la pelouse, à 13h42, suivis pas ceux de l'Entente Sportive du Cannet-Rocheville.

Pour l’ancien joueur de Nice, Eric Roy, au poste de commentateur ce dimanche 19 décembre, il faut « relever cet obstacle marseillais qui paraît insurmontable ».

L'entraineur du Cannet, Farid Tabet, et natif de Vitrolles, précise que « le plan est de rester le plus proche de ce que l’on a l’habitude de faire ».

Le coup d'envoi est donné à 13h45. C'est parti pour les 32e de finale de Coupe de France !

Fabien Lévêque et Eric Roy seront aux commentaires de cette rencontre, accompagnés de Michel Aliaga pour les interventions en bord de terrain. 

En National 3, Le Cannet-Rocheville est huitième au classement avec 12 points en huit journées de championnat.

Le rêve des joueurs du Cannet

Le Cannet Rocheville, équipe amateur de la Côte d'Azur devait recevoir mais n'a pas de stade homologué. La préfecture des Alpes-Maritimes n'a pas souhaité que l'OM joue dans un autre stade près de Cannes, après les incidents entre l'OGC Nice et l'OM. Le club marseillais a donc accepté de recevoir au stade Vélodrome malgré le coût de l'opération : 300.000 euros, et ce au grand bonheur des joueurs amateurs du Cannet qui vont réaliser un rêve.

Tous joueurs amateurs au Cannet

Elle évolue en Nationale 3 (équivalent de la 5ème division). Elle a l'habitude de jouer contre Endoume, Istres ou encore l'Athlético de Marseille. Elle est classée 5ème du championnat loin du premier, le club corse de Furiani.

Le Cannet Rocheville a éliminé Bastia/Borgo au tour précédent aux tirs au buts. Les joueurs et entraîneur sont 100% amateurs et ont donc un métier à côté.

L'OM, éliminé l'an dernier par un club de N2

Hors de question pour les Olympiens de prendre ce match à la légère. Ce n'est pas le genre de l'entraîneur Jorge Sampaoli qui fait de la Coupe de France, l’un des objectifs majeurs.

Et puis l’OM a été piteusement éliminé l’an passé à ce même stade de la compétition, par un autre Canet, Canet-Roussillon, club de Nationale 2.