VIDEO. S'équiper pour le tri de ses biodéchets et le compostage devient obligatoire pour tous à partir 1ᵉʳ janvier 2024

durée de la vidéo : 00h02mn01s
A partir du 1ᵉʳ janvier 2024, les collectivités auront l'obligation de mettre à disposition de leurs administrés du matériel pour le compost ou le tri des bio-déchets ©FTV

A partir du 1ᵉʳ janvier 2024, il sera obligatoire de trier ses biodéchets. Les collectivités auront l'obligation de mettre à disposition de leurs administrés du matériel pour le compost. La métropole d'Aix-Marseille Provence se donne un an pour être totalement opérationnelle.

Cet habitant du Corbusier dépose ses épluchures de fruits et légumes une fois par semaine dans ce compost collectif, au pied de son immeuble. Une habitude qui devra bientôt se généraliser dans tout Marseille. A partir du 1ᵉʳ janvier 2024, les collectivités auront l’obligation de mettre à disposition des bacs à compost pour tous les foyers. "Si vous mettez les coquilles d’œuf, il faut qu'elles soient écrasées", note Guy Durant à France 3 Provence-Alpes.

Une exception à Marseille

La cité radieuse de Le Corbusier est pionnière en matière de compostage. Ces bacs sont là depuis 12 ans, mais seulement un quart des habitants les utilise. Ces bios déchets représentent plus de 30% du poids des ordures ménagères. Quand ils ne sont pas triés, ils sont incinérés, ce qui consomme de l’énergie et pollue l’environnement. Compostés, ils deviennent de l’engrais naturel. Cette initiative de l’association des habitants du Corbusier est une exception à Marseille. Dans la Métropole d’Aix-Marseille, il existe pour l’heure moins de 300 sites de compostage collectif comme celui-ci.

17 kilos par an et par habitant

"On prévoit 17 kilos par habitant collectés par an, et on va déployer ces composts à partir de ces statistiques, mais ce n'est pas à partir du 1ᵉʳ janvier que tout le monde doit le faire", précise Roland Mouren, vice-président de la Métropole délégué à la valorisation des déchets

La Métropole AMP se donne un an pour être en règle avec la loi de 2020 contre le gaspillage alimentaire, qui impose à chaque ménage de s’équiper d’une solution de compostage.