• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Le corps d'un adolescent découvert en partie calciné à Marseille

Photo d'illustration / © Maxppp archives
Photo d'illustration / © Maxppp archives

Le corps d'un adolescent a été découvert vendredi à Marseille, au pied du Pic de l'Etoile dans le 13e arrondissement. La victime était ligotée et en partie brûlée, un impact de balle dans la tête a été révélé par l'autopsie.

Par Annie Vergnenegre

Ce n'est que ce lundi matin que l'on a appris la découverte macabre réalisée par la police marseillaise. Vendredi matin, un corps en partie calciné a été aperçu par un passant dans le vallon d'ol, au pied du Pic de l'Etoile dans le 13e arrondissement de Marseille. La dépouille qui était ligotée et en partie brûlée est celle d'un adolescent de 15 ans.
L'autopsie a révélé deux impacts de balles d'arme de chasse, un dans la tête et un dans le thorax, a expliqué à l'AFP le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.
 

Domicilié dans le 4e arrondissement


Le jeune homme, un lycéen, était domicilié dans le centre-ville, dans le 4e arrondissement et scolarisé dans le 8e arrondissement, dans le sud de Marseille, à l'autre bout de la ville par rapport au lieu de découverte de la dépouille. Selon La Provence, qui a révélé l'information, il avait été déposé à une station de métro jeudi dernier au matin par son père. La famille n'avait depuis plus eu de nouvelles et son téléphone portable ne répondait plus.

"Le jeune homme avait un casier judiciaire vierge, mais des procédures étaient en cours le concernant pour trafic de stupéfiants, devant le juge des enfants", a indiqué M. Tarabeux. La police judiciaire a été chargée de l'enquête. 

32 tués par balle depuis le début de l'année


La police judiciaire a été chargée de l'enquête. Selon un décompte de l'AFP, il s'agit de la 32e personne tuée par balle depuis début de l'année dans le département des Bouches-du-Rhône. La plupart des ces homicides - au moins 28 d'entre eux - sont liés plus ou moins directement à des règlements de comptes liés au banditisme ou au trafic de drogue.

Aucun mineur n'avait en revanche été abattu depuis le début de l'annnée à Marseille et dans ses environs. Un adolescent de 16 ans avait été tué de plusieurs coups de couteau dans la cité de La Bricarde, dans le 15e arrondissement de la ville, le 29 janvier.


Sur le même sujet

Dr Nathalie Tieulié ( 06 )

Les + Lus