• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Corsica Linea, ex-SNCM, fête sa première année avec +40% de réservations pour la saison

Un des navires de la Corsica Linea. / © Maxppp
Un des navires de la Corsica Linea. / © Maxppp

La compagnie maritime Corsica Linea, qui a succédé il y a un an à la SNCM, affiche une augmentation de 40% de ses réservations sur la saison 2017 par rapport à 2016, a annoncé mercredi son directeur général à Marseille.

Par AFP

Pierre-Antoine Villanova a assuré que les bénéfices de la société privée, "inférieurs à 5%" en 2016, progressaient en 2017, lors d'un point presse à bord du Jean Nicoli.
Corsica Linea a réalisé un chiffre d'affaires de 170 millions d'euros en 2016. En un an, Corsica Linea a "complètement rompu avec le passé", a-t-il assuré, vantant "un management simple et direct". Les conflits sociaux qui minaient la SNCM et affectaient les consommateurs "sont loin derrière", a-t-il martelé, mettant en avant 90% de "satisfaction client".

L'objectif fixé en octobre d'atteindre les 400.000 passagers (contre 300.000 en 2015) a été dépassé avec 470.000 voyageurs à bord en 2016, notamment grâce aux 8 traversées aller-retour supplémentaires par saison (15 juin-15 septembre). "On peut viser 100.000 passagers de plus", a estimé M. Villanova. La compagnie, qui dispose de 6 ferries, organise des traversées pour la Corse (2/3 de son activité passagers), la Sardaigne, l'Algérie et la Tunisie, toutes au départ de Marseille.

Corsica Linea a augmenté sa part de marché sur les traversées corses, avec 13% contre 10% il y a un an, malgré les investissements conséquents de ses conccurents: le géant Corsica ferries et le petit Moby ont chacun lancé un nouveau bateau pour l'été. Encore bien loin toutefois de son objectif affiché de 30%. "On n'est pas dans la bataille navale", a nuancé M. Villanova, "mais on envisage aussi un renouvellement de flotte".

Corsica Linea et La Méridionale avaient obtenu en mai 2016 la Délégation de service public (DSP) maritime entre l'île et Marseille pour un an.
L'assemblée de Corse doit statuer fin juillet sur son renouvellement.
La compagnie, qui appartient à un groupe d'entrepreneurs corses, compte aussi développer son activité fret vers le Maghreb. "Cet équilibre fret-passager est la clé de notre succès", a rappelé M. Villanova, "d'autant que la moitié du fret est utilisé par nos actionnaires".

L'entreprise, qui se dit leader sur le fret en Corse, prévoit une augmentation de 30% en volume (mètres linéaires) en 2017. Corsica Linea emploie 255 salariés résidents en Corse, et 185 saisonniers.

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus