Le grand prix de Marseille se met sur son 31

Chapeaux et robes de soirée étaient de sortie dimanche à l'hippodrome Borély.
Chapeaux et robes de soirée étaient de sortie dimanche à l'hippodrome Borély.

Pour cette édition 2015 du Grand Prix de Marseille, les organisateurs ont voulu renouer avec l'esprit des années 60. A cette époque, l'hippodrome Borély était le lieu de rendez-vous des familles bourgeoises où l'on rivalisait de mondanités.

Par Matthias Julliand

Chapeaux colorés et talons hauts pour les femmes, hauts de forme et queues de pie pour les hommes... l'espace d'une journée... l'hippodrome Borély est remonté dans le temps jusque dans les années 60 où les abords du champ de course regorgeaient d'élégance et de raffinement. 

Après un défilé de voitures anciennes le matin, la journée s'est poursuivie l'après-midi par les courses jusqu'au fameux Grand Prix de Marseille, le tout entrecoupé de défilés de mode cette fois. Au programme : la présentation de diverses créations de prêt-à-porter et d'accessoires à commencer par des chapeaux forcément...

Le reportage de Frédérique Poret et Malik Karouche :
L'hippodrome Borély se met sur son 31

 

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus