Heurts sur le Vieux-Port : les commerçants confinés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Astrid Garaude

Face aux débordements dans le centre-ville de Marseille, les commerçants paniqués se sont confinés dans leurs magasins pour éviter d'être touchés par les jets de projectiles. 

Françoise, employée de la Librairie Saint-Paul située cours Honoré d'Estienne d'Orves, est choquée. Face à elle, une véritable scène de guerre s'est jouée en plein centre-ville de Marseille à une encablure du Vieux-Port. 
"Tout a dégénéré autour de 17h, au départ l'ambiance était plutôt bon enfant mais j'ai senti que les choses allaient mal tourner puisque que les supporters ne faisaient que de boire de l'alcool. Les Anglais étaient d'un côté tous rassemblés et ils chantaient. Puis tout d'un coup, il y a un immense mouvement de foule et les CRS sont intervenus". Elle précise que rapidement la devanture a été refermée, "Nous avons préféré nous confiner afin d'être protégés". 
Même réflexe de survie pour Henri propriétaire du restaurant "Le 13", il a précipitemment rangé sa terrasse quand la situation a dégénéré. Des projectiles et des chaises ont volé, beaucoup de terrasses ont été délestées de leurs chaises et tables, utilisées comme projectiles par les supporters. 

De nouveaux incidents ont éclaté samedi sur le Vieux-Port de Marseille où étaient rassemblés plusieurs centaines de supporters, vers le milieu d'après-midi pourtant tout était calme jusqu'à 16h. C'est le troisième jour consécutif de heurts sur le Vieux-Port de Marseille. Rapidement les forces de l'ordre sont intervenues avec des charges et des gazs lacrymogènes.