Marseille Jazz des cinq continents, 18ème édition

Ana Popovic au #MJ5C / © Mark Goodman
Ana Popovic au #MJ5C / © Mark Goodman

Du 19 au 29 juillet, l'incontournable festival de jazz de Marseille étend sa patte au-delà du site historique des jardins du Palais Longchamp. Pour fêter sa majorité (18 ans cette année), il flirte avec les bords de mer pour porter loin le son du jazz des 5 continents.

Par Pernette Zumthor

S'ancrer dans d'autres lieux de la ville, tout aussi emblématiques, c'est glaner un public plus large encore et rendre hommage au dynamisme et à la beauté de la cité phocéenne.

Ainsi le toit terrasse de la Friche de la Belle-de-Mai, le théâtre Silvain ou les différentes terrasses du Mucem, seront autant d'espaces à ciel ouvert pour faire résonner une musique qui rassemble par delà les continents.

Le festival Marseille Jazz Cinq continents ouvrira sa session avec un concert gratuit mercredi 19 juillet à la Friche de la Belle-de-Mai. Au moment où les derniers rayons de soleil disparaîtront à l'horizon, retentiront les notes jazz et uniques de Sons of Kemet, jeune groupe anglais aux fortes influences caribéennes et déjà récompensé en 2013 par le  MOBO Awards of Best Jazz Act.

Une soirée euphorisante en perspective sur le toit de la Friche ! Prenez date, c'est un concert gratuit !

Cette édition 2017 voit le retour de Norah Jones le 24 juillet au Palais Longchamp, Imany le 27 juillet en première partie de Georges Benson et la dernière production du nouveau parrain de la musique cubaine, Roberto Fonseca.

Si vous vouliez aller écouter Norah Jones, elle enflammera les jardins du Palais Longchamp avec sa voix suave et groovy. Pas de chance le concert est complet. Dommage !

Vous vous consolerez largement avec Ana Popovic, artiste serbe auréolée de quelques prestigieux awards aux Etats-Unis où elle rencontre BB King ou Gary Clarke Jr. On la surnommela le "Hendrix féminin". Avec son projet Trilogy, elle ouvre son blues, au funk et au jazz, pour un cocktail explosif. Rendez-vous le 26 juillet à 21h00 au Palais Longchamp.
 

Le son de Cuba sur les bords de la Grande Bleue

Roberto Fonseca pianiste explosif sera le 21 juillet à 21h00 au théâtre Silvain. A un rythme effréné, il traverse toutes les influences d'une musique qui soulève les corps, bien au-delà de Cuba. Puissant et doux à la fois, Roberto, pianiste virtuose, nouveau pape du jazz cubain, réussit le prodige de nous emporter avec lui dans son histoire... sans que l'on se plaigne.


Toutes les infos sur le site officiel du festival Jazz Cinq continents

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus