Cet article date de plus de 4 ans

Mondial Pétanque à Marseille: Promenade de santé pour la triplette d'Eric Bartoli

La triplette d'Eric Bartoli père et fils avec Karim Kourane s'est baladée 13 à 5 face à la triplette de Dylan Polvorera en moins de trente minutes dans une partie en huit mènes sans grand suspense mais très conviviale sur l'hippodrome Borély pour le compte des deuxièmes parties de ce tournoi.

La triplette Eric Bartoli, Kévin Bartoli et Karim Kourane
La triplette Eric Bartoli, Kévin Bartoli et Karim Kourane © Sidonie Canetto
Pour commencer, la partie a débuté avec plus d'une demi-heure de retard. Aucun des six joueurs n'était présent sur la piste à 14h, heure de début des deuxièmes parties de ce tournoi.
Finalement, les deux équipes au complet, c'est la triplette Bartoli qui a débuté cette partie.

Une première mène qui donne le ton

Dès l'entame, la différence de niveau entre l'équipe Polvorera venue en amateur pour s'amuser s'est heurté à la précision et à la qualité de jeu d'Eric Bartoli et son équipe qui ont pris quatre points d'un coup.

Palmarès

Pour rappel, Eric Bartoli a été demi-finaliste de la Marseillaise en 1997, un souvenir douloureux pour lui : alors qu'il menait 12 à 1, il avait perdu la partie 13 à 12.
Eric Bartoli est également  Champion de ligue PACA triplette en 2007 et Champion des Bouches-du-Rhône doublette mixte en  2009

Déroulé de la partie

Les trois mènes suivantes, l'équipe Bartoli a récolté 5 points dont deux dans la deuxième, deux dans la troisième et un dans la quatrième, dans un rythme assez soutenu.
Voyant que la partie allait se terminer rapidement, Eric Bartoli a fait signe à ses équipiers pour leur faire comprendre de lever un peu le pied .
En face, la triplette de Dylan Polvorera et des Arnouts père et fille jouait sans pression et était fort sympathique mais n'arrivait pas a s'approcher du bouchon.
Dès qu'ils y parvenaient, leurs boules étaient systématiquement dégagées par la dexterité de leurs adversaires.
Kévin Bartoli
Kévin Bartoli © Sidonie canetto

Fair-Play

Arrivés à 9 points, Les Bartoli/Kourane ont donc ralenti le rythme et ont laissé les Polvorera/Arnouts prendre trois points dans la cinquième mène, puis deux points dans la sixième mène. 
Après ce petit intermède fair-play pour éviter de faire Fanny à leurs sympathiques adversaires du jour,( dont la jeune fille s'apellait Fanny Arnouts), les Bartoli/ Kourane ont repris sérieusement le cours du jeu en glanant  deux points lors de la septième mène et terminnt la partie sur la huitième mène.

durée de la vidéo: 00 min 50
Interview d'Eric Bartoli

►Vivez en direct le Mondial à pétanque 2017 sur paca.france3.fr 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque