Cet article date de plus de 6 ans

Les tenants du titre sortis, les autres favoris toujours en route vers le Vieux-Port

Souvent classé noir, ce lundi a épargné la plupart des équipes favorites pour ce Mondial la Marseillaise à pétanque. Quelques chocs ont toutefois sorti de gros calibres de la route vers le Vieux-Port. Tour d'horizon au terme de ce sixième tour. 
Les fidèles du Mondial la Marseillaise à pétanque le savent : ce deuxième jour de la compétition creuse souvent le tombeau de bons nombres de cadors de la discipline. Cette 54ème édition s'est toutefois révélée moins impitoyable qu'à l'accoutumée. Les favoris ont décroché leurs tickets pour le septième tour. A quelques notables exceptions près....

Deux chocs suivis en masse

Deux chocs ont coulé les espoirs de formations qui pouvaient prétendre au dernier carré d'honneur. En effet, à quelques petits mètres de distance dans les allées du parc Borély, 12 hommes se sont livrés une bataille sans pitié pour poursuivre ce mardi l'aventure du Mondial. 

Les empoignades n'ont toutefois pas pris la même tournure. A l'ombre des arbres, Henri Lacroix n'a fait qu'une bouchée du triple champion du monde Thierry Grandet, associé à Patrick Vilfroy, ancien vainqueur de cette Marseillaise : 13 à 0, et une fanny qui propulse Lacroix au septième tour.

Les trois frères Molinas s'accrochent

En revanche, l'autre choc a tenu en haleine une galerie bondée. Les trois frères Molinas affrontaient en effet l'équipe composé de Max Poncet et de deux des meilleurs représentants de la nation Malgache : Tiana Razanadrakoto, et d'Alain Mandiba. Des joueurs qui ont remporté successivement les deux premières étapes des Masters à pétanque....Superbe, la partie a livré son vainqueur : les trois frères Molinas, qui concluent par 4 frappes à 9 partout l'affrontement. 

Foyot inflige une Fanny à ses adversaires

La légende aux six couronnes, Marco Foyot, a livré une partie dont il a le secret pour infliger une Fanny aux tombeurs de Mason Durk et Angie Savin, l'équipe Suppah. Jean-Michel Puccinelli, "Vigo" Dubois et le phénoménal "Tyson" Molinas s'imposent eux sur le score de 13 à 1.  Eric Bartoli continue de convoiter son rêve, et sera lui aussi présent ce mardi matin.  Dominique Lacroix, Claudy Weibel, Roger Cargolés ( finaliste en 2013) ainsi que Michel Adam poursuivent eux aussi l'aventure. Et cette journée aura été marquée par l'élimination des tenants du titre, Délys, Garagnon et Bauer.
Demain mardi, les affrontements doubleront à coup sûr d'intensité. Nous serons là....
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque