Cet article date de plus de 6 ans

Tournoi des femmes : le jeu se corse

Mercredi matin se sont déroulés les seizièmes et huitièmes de finale de la compétition féminine, les favorites ont été mises à l'épreuve. La triplette Innocenti tenante du titre l’emporte de même que les triplettes Papon et Hermel accèdent aux quarts de finale, parfois dans la douleur. 
Les parties ont repris ce matin au pied du Château Borély dans ce tournoi féminin. Les seizièmes et les huitièmes de finale se sont révélées très serrées. Si les triplettes favorites passent, ce fût rude pour certaines.

La triplette Innocenti s'impose 

Sylvette Innocenti et ses coéquipières Agnès Lesaine et Fabienne Berdoyes  l’annonçait ce matin, « il faut jouer partie après partie ». Il faut dire que les trois comparses ne jouent pas beaucoup de compétition, pour Sylvette Innocenti, la Marseillaise est la première sortie officielle de l’année. Mais avec trois victoires au compteur pour la la joueuse  dans ce mondial, l’expérience parle d’elle-même.
Lors de la partie comptant pour les seizièmes de finale l’affaire est vite bouclée. La triplette Innocenti écrase ses adversaires 13 à 1. La jeune triplette Clotis qui les affrontait concède :

c’est une équipe vraiment costaud et on a mal entamé la partie ».


Les huitièmes de finale se sont révélées plus difficiles.  En duel face à la triplette Valmonte, la partie est serrée. Les tenantes du titre s’imposent finalement 13 à 9.

La triplette Papon arrache la victoire 

Sur le terrain voisin, la tension se lisait sur les visages. La triplette Papon s’est facilement qualifiée pour les huitièmes, la matinée avait donc bien commencé. Faisant partie de l’équipe de France, les trois jeunes femmes ont de grandes ambitions comme l’explique Olivier Atzeni leur coach sur ce Mondial.  

Une équipe de ce niveau là vise la victoire ».


Et pourtant, elles en ont bavé face à la triplette Achard. Tout a bien commencé, elles menaient 9 à 1. Et le chemin vers la victoire semblait alors tracé. Mais le match s’est retourné, et les filles se sont vues dominées 10 à 9. « C’est vraiment une partie sous tension » a confié l’arbitre, largement sollicitée durant ce duel.
A l’issue d’un duel palpitant la triplette arrache la victoire 13 à 10. Elles rejoignent en quart de finale l’autre triplette « équipe de France » menée par Sandrine Herlem. Jean-Yves Peronnet, Directeur Technique National de la Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal confie :

Ce tournoi permet de tester les filles, mais nous aimerions vraiment gagné, L'équipe de France a plusieurs fois joué la finale, cette année, on espère la gagner ! ». 


Les quarts de finale débutent mercredi après-midi, et les femmes devront une nouvelle fois démontrer toute l'étendue de leur talent pour l'emporter. 

Suivez le Mondial à pétanque en direct

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la marseillaise à pétanque sport pétanque femmes société famille