Qualité de l'air : pic de pollution à l'ozone dans les Bouches-du-Rhône, Vaucluse et Alpes-de-Haute-Provence

Les fortes chaleurs sont propices à la formation de l'ozone. Le niveau d'alerte concerne les Bouches-du-Rhône, les Alpes-de-Haute-Provence, le Vaucluse et sera étendu au Var samedi. Des mesures d'urgence sont prises pour réduire les émissions de polluants sur les départements concernés.

Privilégier le vélo, et éviter les efforts lors des moments chauds de la journée
Privilégier le vélo, et éviter les efforts lors des moments chauds de la journée © Photo Vincent Isore/IP3/MaxPPP
Il existe deux sortes d'ozone : la première est un gaz naturel situé à très haute altitude, qui protège les organismes vivants des rayons ultra-violets du soleil.

L'autre ozone est un gaz dangereux pour la santé humaine. Il se forme par réaction chimique à partir d'autres polluants, en particulier les oxydes d'azote et des hydrocarbures, sous l'action des rayons UV du soleil.

L'ozone est un gaz irritant pour les yeux et l'appareil respiratoire. Il peut entraîner une hyper-réactivité bronchique, pouvant découler sur des crises d’asthme et un encombrement bronchique.

L’ozone peut être, par ailleurs, à l’origine d’irritations naso-pharyngées.

Irritant pour les yeux, le nez, les poumons

Un fort ensoleillement, comme c'est le cas une grande partie de l'été en Provence-Alpes-Côte d'Azur, est donc propice à sa formation.

La préfecture a lancé une alerte de niveau 1 de pollution à l'ozone ce vendredi dans les départements du Vaucluse, des Alpes-de-Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône.
Des mesures d'urgence visant à réduire les émissions de polluants ont été mises en place ce vendredi sur les départements concernés par la procédure d'alerte.

Elles concernent la réduction de la vitesse et la réduction des émissions industrielles.

Samedi, le Var doit passer en procédure d'information-recommandations, le premier niveau d'alerte. 
Le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-de-Haute-Provence seront toujours en niveau 1. Il engage toute la population, et pas seulement les publics fragiles, à suivre les recommandations préfectorales suivantes :

Pour l’ensemble de la population :Recommandations comportementalesDans les principales villes de la région (Aix-en-Provence, Toulon, Marseille, Cannes, Nice et Avignon, la qualité de l'air  était de "moyenne" à "médiocre" vendredi à l'exception de Nice, selon AtmoSud, l'observatoire de la qualité de l'air en Paca.
Demain 1er août, la situation se dégradera encore pour les villes de Toulon et de Nice, et restera inchangée pour les autres communes citées.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pollution environnement météo
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter