"Puy du fou provençal", bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte... : en Paca, la mode du tourisme historique

Le château de La Barben, dans les Bouches-du-Rhône, accueille cet été 2021 des spectacles autour de Pagnol ou des chevaliers. En Paca, en plus de la mer, les professionnels du tourisme surfent sur la vague du "tourisme historique". On en parle ce soir à 18h30 dans notre émission "L'avant JT". 

Le château de La Barben, dans les Bouches-du-Rhône, prévoit d'ouvrir son "Rocher mistral", un "Puy du fou provençal", le 1er juillet 2021.
Le château de La Barben, dans les Bouches-du-Rhône, prévoit d'ouvrir son "Rocher mistral", un "Puy du fou provençal", le 1er juillet 2021. © DR

En Provence-Alpes-Côte-d'Azur, on vient surtout pour la mer et la dolce vita. Mais les touristes sont de plus en plus demandeurs d'attractions à visée historique.

Les professionnels du secteur l'ont bien compris. L'exemple le plus marquant reste l'ouverture au public, à compter du 1er juillet 2021, du Rocher mistral, dans l'enceinte du château de La Barben, dans les Bouches-du-Rhône.

Un Puy du fou provençal, avec spectacles costumés autour de Pagnol ou des chevaliers. 

400 emplois sont à la clé.

Aux grands hommes les touristes reconnaissants 

L'autre grande attraction de cet été dans la région : la route Napoléon, traversant les Alpes-Maritimes et les Alpes de Haute-Provence (Digne, Castellane, Sisteron...). 

On commémore en effet le bicentenaire de la mort de l'empereur. 

Le succès des émissions de Stéphane Bern, tournées autour de l'histoire des têtes couronnées ou du patrimoine, sont un autre indicateur de cet amour des Français pour leur histoire.

Comment expliquer l'attrait grandissant du public pour ce tourisme à vocation historique ? Peut-on parler de "tourisme identitaire", à visée idéologique ?

Et comment concilier folklore "grand public" et rigueur scientifique et historique ?

Autant de questions auxquelles on vous propose de répondre, ce vendredi, à partir de 18h30 sur France 3 Provence-Alpes-Côte-d'Azur. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie