Rousset : Lidl fait appel de sa condamnation pour le suicide d'un salarié

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nathalie Deumier
© SOLLIER Cyril / PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

29 mai 2015, Yannick Sansonetti se suicide sur son lieu de travail, chez Lidl au Rousset. Juillet 2018 : Lidl est condamné à verser à sa famille 90 000 euros de dommages et intérêts. Août 2018 : Lidl fait appel de cette condamnation.

L'entreprise Lidl France a été condamnée au motif de "faute inexcusable" par le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de Marseille. Cette condamnation a eu lieu le 4 juillet 2018, 90 000 euros de dommages et intérêts doivent être versés à la mère, la compagne et le fils du défunt. Selon nos confrères de Marsactu, Lidl fait appel de cette décision.


La reconnaissance du burn out attendue par la famille


Yannick Sansonetti était cadre et technicien de maintenance. Il s'est pendu à l'âge de 33 ans, dans un local de l'entrepôt de Lidl, à Rousset, dans les Bouches-du-Rhône. La justice a conclu à une faute inexcusable de l'entreprise, entraînant la mort de ce salarié. Sa famille souhaite faire reconnaître la situation de burn out, ou épuisement professionnel de Yannick Sansonetti. 

La cour d'appel d'Aix-en-Provence statuera sur ce dossier. Un autre procès se déroulera au pénal.
   

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.