Roland Chassain, maire des Saintes-Maries-de-la-Mer depuis 27 ans, est mort

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gyotis Delsart

Il était une figure emblématique de la Camargue. Roland Chassain, élu cinq fois maire des Saintes-Maries-de-la-Mer depuis 1995, est décédé dans la nuit de mardi, à l'âge de 74 ans. Depuis quelques semaines, il souffrait d'une maladie. 

C'est une figure emblématique de la Camargue qui vient de s'éteindre. En 25 ans, Roland Chassain n'a pas lâché une seule fois son fauteuil de maire de la commune des Saintes-Marie-de-la-Mer.

L'homme originaire d'Aurillac était connu pour sa forte personnalité. Avec le rugby et le vélo pour passions, il part s'installer aux Saintes en 1970. D'abord en tant que boucher, puis en tant que gérant d'un magasin de souvenirs avant de s'investir pleinement dans la politique.  

Plusieurs casquettes, une seule étiquette politique 

Roland Chassain a été maire, député, conseiller général des Bouches-du-Rhône. Il a même été président du parc naturel régional de Camargue. Plusieurs casquettes, mais avec une seule étiquette, celle des Républicains. Il entretenait de très bonnes relations avec les politiques de son parti.

Le président Nicolas Sarkozy était venu lui rendre visite en Camargue ainsi que le secrétaire d'Etat Alain Marleix qui lui avait remis la légion d'honneur en 2009. Mais le fidèle de Sarkozy préférait qu'on le surnomme : "le gaulliste social". 

Un élu au coeur des traditions 

Roland Chassain n'était pas du genre à perdre du temps. Dès les premiers mois de son premier mandat, il avait permis à son village d'obtenir le label "Capitale de la Camargue".

Fier des traditions camarguaises, qu'elles soient religieuses avec le pélerinage ou taurines avec l'abrivado, il revendiquait une certaine proximité avec les Saintois. 

Emotion des politiques Républicains 

La présidente de la métropole, Martine Vassal et le président de la région Paca, ont partagé leur émotion sur Twitter. "Il était un pilier de notre parti politique", exprime Martine Vassal, quand Renaud Muselier évoque "un homme attachant et de valeurs". 

Le député Les Républicains des Bouches-du-Rhône Bernard Deflessel exprime quand à lui son soutien à la famille du maire Camarguais, rappelant avoir "eu plaisir à siéger avec lui à l'Assemblée nationale entre 2002 et 2007". 

L'homme que l'on disait déterminé s'est éteint dans la nuit du 9 au 10 février. Il avait été fait Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur en 2009.