Rocher Mistral : le maire de La Barben annonce porter plainte pour diffamation contre le propriétaire Vianney d'Alançon

Dans la série, Maire de La Barben contre le Rocher Mistral, un nouvel épisode est en train de se dérouler. Franck Santos, l'édile a annoncé vouloir porter plainte ce jeudi 15 février contre Vianney d'Alançon pour des propos jugés diffamatoires.

Nouveau rebondissement dans le dossier qui oppose le Rocher Mistral, parc à thème provençal, au maire de la commune de La Barben où il est implanté. Franck Santos a annoncé vouloir porter plainte contre Vianney d'Alançon, après ses propos tenus sur le plateau de BFM TV. 

"Le Rocher Mistral est la cible d’une opposition obstinée"

A la suite de la condamnation du Rocher Mistral ce mardi 13 février par le tribunal judiciaire d'Aix-en-Provence de devoir remettre en état les lieux, le propriétaire Vianney d'Alançon était invité de BFM Marseille. 

À cette occasion, il s'est exprimé sur le plateau sur cette condamnation, mais aussi sur ce qu'il considère être un acharnement, reprenant le message passé par communiqué de presse le jour de la condamnation : "Le Rocher Mistral est la cible d’une opposition obstinée, souvent idéologique, compétente pour bloquer les projets, occuper l’espace médiatique et engorger les tribunaux à des fins parfois personnelles".

Le propriétaire du Rocher Mistral a aussi pointé du doigt des constructions non réglementaires de la part du maire. Ce dernier avait été condamné en mars dernier par le tribunal pour une clôture montée sur une parcelle de terrain ne lui appartenant pas, il avait disposé de six mois pour la retirer, ce qui est chose faite. 

Une "différence de traitement" en cause

Contacté par France 3 Provence-Alpes, Vianney d'Alançon, a confirmé ses dires et a rappelé, une nouvelle fois, que le maire lui aussi avait procédé à des travaux chez lui sans permis de construire, dont les régularisations ont été apportées à postériori et notifié dans un compte rendu de conseil municipal du 30 septembre 2022.

C’est précisément contre ces propos que le lendemain, sur le même plateau, le maire de La Barben s'est défendu, et a annoncé porter plainte contre le propriétaire du Rocher Mistral.

"Je dénonce la différence de traitement entre le Rocher Mistral et le zoo, qui a réalisé plusieurs constructions sans autorisation. Nous sommes les bons élèves de La Barben, à chaque fois, nous demandons des autorisations. Bizarrement le Rocher Mistral concentre toutes les critiques", a précisé Vianney d'Alançon à France 3 Provence-Alpes.

Le maire de La Barben, Franck Santos contacté par France 3 Provence-Alpes n'a pas répondu à nos sollicitations.

La joute judiciaire entre les deux hommes est loin d'être terminée car l'avocat du Rocher Mistral a annoncé, suite à la décision de justice que le propriétaire allait faire appel. 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité