VIDÉO. "L'expression d'un désespoir" : des agriculteurs en colère vident des camions étrangers de fruits et légumes

Plusieurs camions contenant des fruits et légumes en provenance d'Italie et d'Espagne ont été vidés de leurs chargements par des agriculteurs en colère du côté de Salon-de-Provence. La manifestation "d’un trop-plein" selon la FDSEA des Bouches-du-Rhône.

 Au troisième jour de manifestations, la mobilisation du monde agricole ne faiblit pas. Près du point de blocage de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) aux alentours de 16h30, des manifestants ont déversé sur l'asphalte le chargement d'un camion italien. Des cagettes de fruits et légumes volent, la tension est palpable. Une action coup de poing repérée par France Bleu Provence à proximité de l'A54.

"C’est un coup de colère, à la FDSEA, vous le savez, c'est la base qui s'exprime", explique Romain Blanchard, le représentant syndical des Bouches-du-Rhône. "On essaye d'être le plus responsable possible, mais quand on a des gens qui n'arrivent plus à payer leurs factures, c'est le terrain qui parle comme ici et exprime un trop-plein, une colère, un désespoir".

Des salades espagnoles sur la chaussée

Aux alentours de 17h30, route d'Arles, d'autres camions sont stoppés et vidés de leur cargaison par des manifestants. Des salades en provenance d'Espagne se retrouvent sur la chaussée, puis c'est au tour de brocolis, de cébette et de fenouils italiens.

durée de la vidéo : 00h00mn21s
En marge de blocage de l'A54, à hauteur de Salon de Provence, des manifestants en colère vident un camion espagnol de salades. ©FTV/ Claire Pain

Les manifestants s'en prennent à la concurrence étrangère, comme en témoigne Lucas, un maraîcher de Trets de 24 ans qui raconte en avoir "ras-le-bol des produits importés". 

Sans pour autant encourager, la FDSEA 13 refuse à condamner ces actions pourtant délictueuses : "Je ne peux pas condamner mes camarades qui ont fait ça"  explique Romain Blanchard "du moment qu'ils n'ont blessé personne".