Pour Charles Leclerc : "il est de notre responsabilité de dénoncer l'injustice, ne te tais pas #Blacklivesmatter"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne Le Hars
Le pilote monégasque de Ferrari Charles Leclerc, 22 ans répond au mouvement #BlackLivesMatter
Le pilote monégasque de Ferrari Charles Leclerc, 22 ans répond au mouvement #BlackLivesMatter © HOCH ZWEI Maxppp

Le sextuple champion du monde Lewis Hamilton a dénoncé le silence des "plus grandes stars" du monde de la Formule 1 "dominé par les blancs" après la mort de George Floyd aux Etats-Unis. Le pilote monégasque Charles Leclerc a répondu et suivi le mouvement #Blacklivesmatter.

Le sextuple champion du monde Lewis Hamilton a dénoncé le silence des "plus grandes stars" du monde de la Formule 1 "dominé par les blancs" après la mort de George Floyd. Les quatre policiers qui ont interpellé cet homme noir à Minneapolis, aux Etats-Unis, sont dorénavant poursuivis par la justice et les faits ont été requalifiés de "meurtre".

La réaction de Charles Leclerc

Le pilote monégasque de Ferrari, âgé de 22 ans, Charles Leclerc a concédé que les déclarations d'Hamilton l'avaient poussé à réagir.

"Pour être complètement honnête, je ne me sentais pas à ma place et pas à l'aise de partager mes pensées
sur les réseaux sociaux. Mais j'avais complètement tort", a-t-il écrit sur Twitter. "J'ai encore du mal à trouver les mots pour décrire l'atrocité de certaines vidéos que j'ai vues sur Internet. Le racisme doit être confronté à des actions, pas au silence. Veuillez participer activement, engager et encourager les autres à sensibiliser", ajoute le jeune homme.

Et de terminer par : 

Il est de notre responsabilité de dénoncer l'injustice. Ne te tais pas. Je tiens #BlackLivesMatters.

Sur les réseaux sociaux, c'est en effet par le mot #blacklivesmatter que les réactions se font entendre.

Un rassemblement samedi à Nice

Une marche « contre les violences policières, les systèmes oppressifs et discriminatoires » est organisée ce samedi à 17h départ de Magnan, arrivée au palais de justice à Nice.

D'autres actions ont déjà mené dans le reste de la France, notamment à Montpellier, Toulouse ou Paris : Le message porté notamment par la Ligue des droits de l'homme est : "Genou à terre ou débout contre les violences policières".
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.