Congrès LR : Eric Ciotti en tête devant Valérie Pécresse dans la course à la présidentielle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emilie Mechenin et Anne Le Hars
Annonce des résultats du 1er tour du Congres de LR - Guy Teissier, Eric Ciotti, Alexandra Borchio-Fontimp
Annonce des résultats du 1er tour du Congres de LR - Guy Teissier, Eric Ciotti, Alexandra Borchio-Fontimp © VINCENT ISORE / MAXPPP

Fin du suspens : les adhérents LR ont choisi leurs deux finalistes parmi les cinq candidats en lice pour les primaires de la droite. Il faut maintenant attendre samedi pour savoir qui représentera les Républicains à la présidentielle de 2022. 

Après une campagne intense avec 4 débats télévisés, les adhérents LR ont choisi leurs deux finalistes ce jeudi 2 décembre. 

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse et le député et conseiller départemental des Alpes-Maritimes Éric Ciotti, seront départagés lors du second tour du "Congrès pour la France", comme l'ont appelé les Républicains, qui durera jusqu'au samedi 4 décembre.

Le député des Alpes-Maritimes de 56 ans a remporté 25,59 % des voix, son adversaire le suit avec 25 % des voix.

Eric Ciotti, seul contre tous

L'entre-deux tours va être très court. L'ensemble des candidats peuvent s'exprimer aujourd'hui mercredi jusqu'à 23h59, ils devront ensuite se mettre en retrait.

Xavier Bertrand (22,36% des voix), Philippe Juvin (3,13% des voix) et Michel Barnier (23,93% des voix) ont annoncé soutenir Valérie Pécresse. 

C'est avec beaucoup de bonheur que j'accueille aujourd’hui cette victoire. Victoire que j’attendais, que j’espérais avec mes amis. Nous avons construit avec la certitude de répondre à l’attente des militants de notre famille politique, de ma famille politique. Du fond du coeur, je vous remercie.

Eric Ciotti

"Je veux être le candidat qui coupe le robinet d'eau tiède", répète celui qui ne s'"excuse pas d'être de droite" et défend son programme mêlant "autorité, identité, liberté".

Et d'ajouter : "J'ai l'intime conviction qu'un positionnement trop centriste, trop proche du macronisme ne permettra en aucun cas de battre le président de la République sortant", a-t-il répété ce mercredi, appelant à tourner "résolument le dos à la prudence, source d'immobilisme".

Forte participation

Près de 140 000 adhérents vont pouvoir voter en ligne ou dans les locaux des fédérations. Ce qui reste loin des 4 millions d'électeurs de la primaire ouverte de 2016, où il suffisait de payer deux euros et de signer une "charte des valeurs" pour voter. 

Pour ce premier tour, les adhérents ont été au rendez-vous : 80,89 % sont venu voter. 

Choix final attendu pour samedi

Les résultats du second tour seront annoncés samedi 4 décembre par le président du parti Christian Jacob, après la fermeture des urnes à 14 heures. 

Les réactions :

"Heureux, cher Éric, de voir nos idées si largement partagées par les militants LR. Le RPR n'est pas mort." ces mots sont ceux de nouveau candidat à la présidentielle, Eric Zemmour.

Marine Le Pen a elle ironisé: "Je ne suis pas sûre que ce soit une très bonne nouvelle pour LR de voir que leurs adhérents sont aussi divisés. Je note également que M. Ciotti arrive en tête ce qui démontre en réalité la revanche de la ligne Wauquiez".

Au plan maralpin, le maire de Villeneuve-Loubet Lionnel Luca  a lui souligné que :"le brillant résultat d’Eric Ciotti démontre une fois de plus qu’il ne faut jamais mépriser le socle militant qui est celui des convictions et non celui des carrières politiques! Et ceux qui les ont insultés se sont donné raison de les avoir quittés..."

Pour Xavier Bertrand, la chute est sévère. "Je n'ai pas réussi à convaincre",
a-t-il reconnu jeudi, en assurant que "maintenant le plus important est le rassemblement".

Le maire de Nice, Christian Estrosi s'est exprimé ce vendredi matin au micro de France Bleu Azur : "je n'ai plus ma carte aux LR, alors tout ceci me laisse indifférent !" 

Suite du vote ce vendredi. Le scrutin, dématérialisé, s'est ouvert à 8H et se poursuivra jusqu'à samedi 14H00. Le vainqueur sera annoncé vers 14H30 lors d'une conférence de presse.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.