• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Coupe de la Ligue: le hold-up parfait de Nice à Caen

Yoan Cardinale et Mathieu Bodmer heureux de cette victoire à Caen / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Yoan Cardinale et Mathieu Bodmer heureux de cette victoire à Caen / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Nice a remporté avec réalisme et beaucoup de réussite son 16e de finale de la Coupe de la Ligue à Caen, s'imposant dans les arrêts de jeu sur un but d'Alexandre Mendy mercredi (2-1).

Par AFP

Malgré deux buts refusés pour hors-jeu, dont l'un au moins inexistant, les Normands ne peuvent s'en vouloir qu'à eux-mêmes de ne pas avoir converti la bonne douzaine d'occasions qu'ils se sont créées. Claude Puel avait décidé de faire largement tourner son effectif, laissant Hatem Ben Arfa, Valère Germain, Vincent Koziello, Jean Michaël Seri et Jérémy Pied sur le banc.

Cela n'a pas empêché son équipe de copieusement dominer en termes de possession de balle, mais elle a eu beaucoup de mal à déstabiliser des Normands qui s'appuyaient plus sur leurs titulaires habituels. Yoan Cardinale, une nouvelle fois titularisé dans les buts, a en revanche eu beaucoup de travail, maintenant son équipe a flot malgré le très beau but de la tête encaissé sur un centre parfait d'Alexandre Raineau et une détente impressionnante d'Andy Delort (1-0, 14e).

Le gardien niçois a repoussé des tentatives de Delort sur coup-franc, puis de la tête quelques secondes plus tard (12e), une tentative de Jeff Louis à bout-portant (17e), une frappe lointaine de Julien Féret consécutive à un corner mal repoussé (21e), une reprise de Ronny Rodelin (46e) et une tentative de balle piquée de Delort, encore lui, lors d'un face-à-face (70e). Il a aussi pu compter sur la complicité de l'arbitre de touche qui a signalé un hors-jeu inexistant sur un but de Delort à un quart d'heure de la fin. Un autre but, également légèrement litigieux, a été refusé à Syam Ben Youssef quelques minutes plus tard.

Malheureusement pour Caen, ce déchet offensif récurrent cette saison lui a coûté cher, puisque sur la seule combinaison menée à terme - avec un peu de réussite - par Nice, les Azuréens ont égalisé par Alexandre Mendy (1-1, 57e). Et c'est le même Mendy qui a pétrifié le stade Michel-d'Ornano dans le temps additionnel en profitant d'une erreur adverse. Le jeune attaquant (21 ans) a récupéré un ballon remis en retrait par un défenseur caennais pour tromper Paul Reulet de près (1-2, 90e+2).

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus