Couvre-feu : voici les attestations nécessaires si vous devez sortir entre 20 heures et 6 heures

Publié le
Écrit par Jean Poustis
Illustration : les attestations seront désormais obligatoires de 20 heures à 6 heures.
Illustration : les attestations seront désormais obligatoires de 20 heures à 6 heures. © Darek SZUSTER / MAXPPP

Dès mardi, vous pourrez sortir sans attestation la journée, une première depuis le début du deuxième confinement. Le gouvernement a en revanche décidé de mettre en place un couvre-feu entre 20 heures et 6 heures. Voici les attestations nécessaires pour sortir à ces horaires.

Nouvelle étape, nouvelles règles. Le déconfinement se poursuit en France avec une nouvelle étape à partir de mardi 15 décembre. Désormais, il n'y a plus de restrictions de déplacement mais un couvre-feu qui interdira toutes sorties entre 20 heures et 6 heures. France 3 vous livre tout ce qui change à partir de mardi ainsi que les attestations nécessaires pour se déplacer le soir en cette période d'épidémie de Covid-19.

• Un couvre-feu de 20 heures à 6 heures (et de nouvelles attestations)

La nouvelle restriction imposée par le gouvernement au 15 décembre est un couvre-feu de 20 heures à 6 heures. Celui-ci ne s'appliquera pas en France le soir de Noël mais bien la nuit du 31 décembre. Des exceptions à cette règle sont toutefois possibles. Les déplacements sont autorisés pour ceux qui travaillent dans ce créneau horaire. Même chose pour les personnes qui se déplacent dans le cadre d'une mission d'intérêt général. En plus de l'attestation, un justificatif attestant de cette activité sera nécessaire.

Les autres déplacements autorisés sont ceux pour raison de santé, pour motifs familiaux impérieux, pour la promenade des animaux de compagnie. Il est aussi possible de se déplacer entre la gare, l'aéroport et son domicile, après 20 heures avec une attestation et un billet de transport comme justificatif. Toutes personnes circulant sur ces horaires devront être munies de l'attestation de déplacement dérogatoire.

La version réactualisée de l'attestation de déplacement est téléchargeable en format PDF ou remplissable en ligne sur le site du ministère de l'Intérieur. La déclaration numérique est aussi disponible sur l'appli mobile TousAntiCovid. Pour les personnes qui ne disposent ni d'un smartphone, ni d'un ordinateur, l'attestation peut toujours être écrite sur papier libre.

L'amende pour non-respect du couvre-feu s'élève à 135 euros.

• Des déplacements possibles entre régions

Désormais les déplacements entre régions sont possibles sur tout le territoire mais seulement en journée. Vous pourrez donc aller voir votre famille ou partir en vacances en circulant entre 6 heures et 20 heures.

• Pas de réouverture des lieux culturels

Le Premier ministre a annoncé jeudi dernier que les établissements culturels ne rouvriront finalement pas le 15 décembre, compte tenu de la situation sanitaire et le non-passage en dessous du seuil des 5 000 cas positifs par jour au Coronavirus. Les musées, cinémas ou encore théâtres sont fermés pour au moins trois semaines supplémentaires, jusqu'au 7 janvier.

• Les jauges des lieux de culte pas revues à la hausse

Le Premier ministre Jean Castex l'a annoncé. Le gouvernement n'augmentera pas à nouveau la jauge des lieux de culte. Passé de 30 personnes à 30% de la capacité de l'établissement cultuel, la possibilité d'accueil ne sera pas revue à la hausse. Pourtant, les responsables des lieux de culte demandaient une réévaluation pour les fêtes de fin d'année.

• Les remontées mécaniques toujours fermées

Les remontées mécaniques restent bien fermées dans les stations de ski pendant les vacances de Noël. Le Conseil d'Etat l'a annoncé vendredi 11 décembre. La mobilisation des élus, comme ceux des Hautes-Alpes et des professionnels de la montagne, comme les saisonniers de Serre-Chevalier, Orcières ou encore Risoul n'a pas permis au recours d'aboutir.

Le gouvernement envisage pour autant de rouvrir les remontées mécaniques à partir du 7 janvier et débloqué 400 millions pour aider toute la filière. Mais tout cela dépend comme pour les lieux culturels de l'évolution de la situation sanitaire.

• Protocole sanitaire assoupli dans les Ehpad

Dans les Ehpad, un nouveau protocole sanitaire est mis en place jusqu'au 3 janvier. Ce dernier autorise les sorties dans les familles pour les fêtes notamment. Mais à leur retour, les résidents doivent obligatoirement effectuer un test PCR ou antigénique pour savoir si ils ont ou non le coronavirus. Ils devront ensuite observer une quarantaine de sept jours, sans pouvoir participer aux activités collectives.

• Sport en salle possible pour les mineurs et les sportifs professionnels

Les mineurs peuvent, depuis ce mardi, pratiquer du sport en intérieur, par exemple dans les piscines, les salles et les gymnases. La pratique sportive n'est plus limitée pour les jeunes mais devra s'effectuer avant le couvre-feu et toujours dans le respect des règles sanitaires. Les vestiaires collectifs sont toujours interdits d'accès. Pour les adultes, la pratique sportive en intérieur est toujours interdite, sauf pour les sportifs professionnels.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.