Diego Maradona a laissé en souvenir ses empreintes toujours visibles à Monaco

Alors que la veillée funèbre organisée à l'occasion du décès de la légende du football mondial Diego Maradona, décédé ce 25 novembre, a débuté au palais résidentiel de Buenos Aires, remontons le temps. En 2003, le joueur était à Monaco pour y laisser ses empreintes ! Elles y sont toujours visibles.
Le 26 août 2003 Diego Maradona a retiré ses crampons pour mouler la forme de ses "pieds en or".
Le 26 août 2003 Diego Maradona a retiré ses crampons pour mouler la forme de ses "pieds en or". © MARC MEHRAN MAxppp
Il était une légende du football bien sûr et aussi le premier à avoir laissé un autre souvenir dans la région... En effet, le 26 août 2003 Diego Maradona a retiré ses crampons pour mouler la forme de ses "pieds en or".

Il est le premier alors a avoir immortalisé son passage sur le "Walk of fame" monégasque.Nous avons demandé à Antonio Caliendo, le fondateur de l'événement le souvenir qu'il a gardé de cette rencontre :

"Diego et moi nous connaissions depuis qu'il avait 16/17 ans, et ce qui m'a le plus marqué, c'est la première phrase qu'il m'a dite à son arrivée à Monaco en provenance de l'aéroport. Il est sorti de la voiture, m'a serré dans ses bras et m'a dit :

Souviens-toi, quiconque parle en mal de toi aura affaire à moi.

Comme si, sur le plan professionnel, il m'avait mis sous sa protection.""Il était venu prendre les empreintes avec le fils de Kadhafi, l'ancien président de la Libye, qui jouait au football en Italie et était un ami très proche de Diego.
En présence de S.A.S. le Prince Albert, également homme de sport, a exprimé son bonheur d'avoir confié ses empreintes à la Promenade des Champions de Monte-Carlo.""Oui, toujours. Et il était déjà établi que pour le 20e anniversaire de 2022, Diego, avec Pelé et Roberto Baggio, auraient été les trois parrains de l'événement qui réunira toutes les Légendes qui ont laissé leurs empreintes sur la Promenade des Champions de Monte-Carlo."


La Promenade des champions est située entre le Grimaldi Forum et le bord de mer, un lieu souvent foulé par les joggers :A la différence du "Walk of Fame" sur Sunset Boulevard à Hollywood, la Promenade des Champions de la Principauté a été créée exclusivement pour des professionnels du football exceptionnels.Tous sont les lauréats d'un prix spécial le Golden Foot. Ce prix annuel international du pied d'or a été créé en 2003 et permet aux joueurs de plus de 28 ans qui ont apporté une "contribution significative à l'histoire du football et réalisé une carrière remarquable" d'être reconnu.
La Promenade des champions et ses empreintes.
La Promenade des champions et ses empreintes. © Hans Braxmeier — Pixabay

L'Argentin y avait donc toute sa place  et se devait d'être le premier. Chaque joueur n'a le droit de recevoir le prix qu'une seule fois dans sa vie.
Monaco le 26 août 2003 lors de l'inauguration. De gauche à droite Antonio Caliendo (fondateur de l'événement) Maradona, SAS le Prince Albert, Gianni Rivera, Just Fontaine, Eusebio et Candido Cannavo (ex directeur de la "Gazzetta dello Sport")
Monaco le 26 août 2003 lors de l'inauguration. De gauche à droite Antonio Caliendo (fondateur de l'événement) Maradona, SAS le Prince Albert, Gianni Rivera, Just Fontaine, Eusebio et Candido Cannavo (ex directeur de la "Gazzetta dello Sport") © Marc Mehran MAxppp

Seuls les joueurs les plus honorés qui ont remporté de nombreux prix peuvent devenir des «légendes du football». Il serait injuste d'attribuer un seul prix: différents clubs dans chaque pays ont de nombreux bons joueurs.

On y trouve : Platini, Ronaldo, Fontaine, Rivera, Kopa, Madjer, Pelé, Gullit, Figo, Zanetti...  Plus de 80 noms sont ici immortalisés.

En règle générale, une commission spéciale reconnaît les vétérans du football qui ont terminé leur carrière de football depuis longtemps.
 

Alors pour ceux qui aujourd'hui veulent encore tutoyer leur idole, et marcher dans et sur ses pas... Rendez-vous à Monaco.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monaco international football sport hommage société