• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

L'épidémie de grippe est responsable de 9 500 décès cette année en France

L'épidémie de grippe est responsable de 9 500 décès cette année en France / © Pierre HECKLER
L'épidémie de grippe est responsable de 9 500 décès cette année en France / © Pierre HECKLER

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée cette année en France. Santé publique France estime que 9 500 décès sont attribuable à la grippe, selon un bilan encore provisoire.

Par Ludovic Moreau

"Environ 9.500 décès (sont) attribuables à la grippe depuis le début de la surveillance", soit sur la période d'octobre 2018 au 24 mars 2019, a indiqué Santé publique France.

L'épidémie de grippe a été d'une gravité modérée cette année précise l'agence, comparée à l'année dernière (12 980 décès) et surtout la saison 2016-2017 où cette maladie virale avait entraîné 14 400 décès.

Santé publique France signale que 87 % de ces décès concernent des personnes âgées de 75 ans et plus.

Pour mieux comprendre ces chiffres, il s'agit pour le moment d'une estimation calculée à partir de la surmortalité toutes causes confondues constatée au cours d'une période par rapport à la moyenne des années précédentes. L'agence sanitaire estime ensuite quelle part de cet excès de mortalité peut être attribuée à la grippe.

Avec 22 cas de syndrome grippal vu en consultation pour 100 000 habitants, Santé publique France considère que l'épidémie de grippe est terminée, un bilan "préliminaire" devrait être publié cette semaine. Ce bilan doit couvrir l'ensemble de la durée de l'épidémie, qui a commencé de façon tardive cette année, en janvier et s'est terminée fin mars.

Les premiers chiffres en région Paca

Selon le dernier bulletin de l'Agence régionale de santé (ARS Paca), les premiers chiffres ne concernent que les cas des malades admis en service de réanimation.

Au 3 avril 2019, 178 personnes, victimes de syndrome grippal ont été admis en réanimation, 39 sont décédées et 7 étaient toujours hospitalisées dans ce service. Les autres cas ont été guéris ou transférés.

Sur les 178 patients hospitalisés, il y a 91 hommes et 87 femmes, le plus jeune à 11 mois, le plus âgé, 92 ans. L'âge médian des malades est de 66,5 ans.

A noter que cette année, le virus de type A a été identifié chez 97 % des patients et que 25 % d'entre eux étaient vaccinés.

A lire aussi

Sur le même sujet

C'est gagné !

Les + Lus