• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Falcao préserve l'élan de Monaco à Angers (2-2)

Radamel Falcao a mené la vie dure aux Angevins en marquant deux buts. / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Radamel Falcao a mené la vie dure aux Angevins en marquant deux buts. / © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Un doublé de Radamel Falcao a répondu à un doublé de Flavien Tait pour permettre à Monaco de remonter deux buts de retard et enchaîner un 5e match sans défaite (2-2) en Ligue 1 samedi à Angers, lors de la 27e journée.

Par AFP

Grâce à ce 11e point sur 15 possibles, le club de la Principauté, 16e, en compte désormais 26, soit 6 longueurs d'avance sur Caen, 18e et barragiste virtuel. Angers se positionne quant à lui au 12e rang avec 34 unités.

Après 45 minutes de relative impuissance face à un SCO repassé à 4 derrière pour renforcer son milieu axial, Monaco a fini par revenir en seconde période en faisant passer son 4-2-3-1 initial en 4-3-3.
    
Stéphane Moulin avait en effet choisi d'ajouter Thomas Mangani - formé à Monaco - aux côtés de Baptiste Santamaria et de Cheikh Ndoye dans l'entre-jeu, dans un 4-1-4-1 qui n'a laissé que peu d'espaces à Gelson Martins, Aleksandr Golovin et Rony Lopes pour créer du danger.
    
Le trio a peiné à trouver des solutions pendant 45 minutes, subissant l'impact physique et les duels imposés par les noirs et blancs.
 
 

Monaco se réorganise

    
La réorganisation tactique à la pause a rapidement porté ses fruits, Golovin étant justement trouvé dans l'intervalle entre milieu et défense angevine pour initier la réduction du score.
    
Le milieu russe a parfaitement décalé Falcao dont la frappe croisée a trompé Ludovic Butelle (2-1, 49e) pour son 60e but en 99 matches de Ligue 1.
    
Avant cela, le portier n'avait presque rien eu à faire, hormis repousser un centre-tir du Russe (18e) ou bloquer facilement des frappes lointaines de Martins (27e) et de Fabregas (34e).
    
Butelle a encore bien boxé une frappe de Martins, une nouvelle fois très en vue (59e), mais il n'a rien pu faire sur un penalty tiré par El Tigre (2-2) à dix minutes de la fin du temps réglementaire, inscrivant son 11e but cette saison.
    
Heureusement pour Angers, le SCO ne fait pas que bien défendre et est aussi pourvu de joueurs à la qualité technique avérée.
 
Tait, auteur d'un doublé, sur un pointu du gauche entre les jambes de Danijel Subasic, après un joli slalom (1-0, 22e) et sur une belle frappe enroulée, consécutive à un centre de Mangani repoussé trop faiblement par Benoït Badiashile (2-0, 45+1) en est un exemple.
    

Un bon nul ?


La très belle ouverture de Mangani pour Stéphane Bahoken qui a perdu ensuite son face-à-face avec Subasic (34e) en est un autre.

L'entraîneur monégasque Leonardo Jardim reste pragmatique en conférence de presse d'après-match : "Nous restons sur 10 points pris sur 12 possibles".
 

    
Malgré cela, c'est Monaco qui fait la meilleure opération avant de recevoir Bordeaux la semaine prochaine, alors qu'Angers ira défier Montpellier.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chantal Marchand, directrice départementale des finances des Alpes-Maritimes

Les + Lus