• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Gilets Jaunes : quelques centaines de manifestants à Marseille et à Pertuis

Le rassemblement pour l'acte 17 à Marseille. Quelques centaines de personnes ont répondu présent. / © Mariella Coste / France 3 Provence-Alpes
Le rassemblement pour l'acte 17 à Marseille. Quelques centaines de personnes ont répondu présent. / © Mariella Coste / France 3 Provence-Alpes

Confronté à une baisse de manifestants depuis plusieurs semaines, le mouvement cherche à renouer avec l'esprit des débuts. A Marseille une manifestation aux revendications multiples, et à Pertuis un mouvement pour soutenir l'hôptial. 

Par Mariella Coste

Marseille : revendications multiples

Pour le 17e rassemblement, la mobilisation continue selon eux.
Sur leurs gilets ou leurs bannières, les mêmes slogans : "On ne lâche rien", "RIC","Contre la dictature en marche" ou encore "Marseillais en colère" 
A une semaine de la fin du Grand Débat National voulu par l'exécutif pour apporter des solutions politiques à cette vaste contestation sociale, ils ont manifesté dans les rues, avec des revendications multiples.
  
Sur le Vieux Port : des drapeaux avec la fleur de Lys, des drapeaux Corses ou Occitans, et des revendications multiples. / © Mariella Coste / France 3 Provence Alpes
Sur le Vieux Port : des drapeaux avec la fleur de Lys, des drapeaux Corses ou Occitans, et des revendications multiples. / © Mariella Coste / France 3 Provence Alpes

Du côté de Pertuis, ils étaient quelques centaines aussi pour défendre l'hôpital et les services publics.

Pour les Gilets Jaunes, l'objectif affiché du mois de mars est de renouer avec l'esprit des débuts, lorsque le mouvement avait rassemblé 282.000 personnes à travers la France le 17 novembre dernier.

Prévu le 16 mars prochain, l'acte 18 du mouvement aura lieu le lendemain de la fin officielle du Grand Débat et espère rassembler "la France entière à Paris" pour lancer un "ultimatum" au gouvernement.

 

Sur le même sujet

L'avocate de Tahar Mejri plaide pour qu'il soit reconnu comme la 87ème victime de l'attentat de Nice

Les + Lus