Alpes : contre le loup, une fédération pour défendre le pastoralisme va voir le jour

C'est une association nationale qui se veut apolitique. Elle devrait voir le jour en Lozère ce week-end lors de la transhumance de 2400 brebis dans la sation du Mont Lozère. Une initiative pour soutenir les éleveurs français victimes d'attaques.

360 loups seraient implantés en France, répartis en 52 meutes sur tout le territoire. Le gouvernement avec son "plan loup" prévoit une augmentation de cette espèce protégée pour atteindre les 500 loups. Mais les éleveurs ne voient pas ce projet d'un bon oeil, surtout ceux qui sont régulièrement victimes d'attaques de loups et ce quelque soit la région de France. 

Initiative collective


C'set pourquoi, une féderation nationale de défense du pastoralisme est sur le point de voir le jour. Elle devrait être lancée officiellement ce dimanche lors de la transhumance de 2400 brebis en Lozère dans la station de ski du Mont Lozère.
Le but de cette association apolitique et indépendante des syndicats est de "rassembler et de soutenir les éleveurs victimes d'attaques de loups et d'ours afin d'avoir plus de poids face au gouvernement" a expliqué à nos confrères de l'AFP Mélanie Brunet, co-présidente de cette nouvelle féderation.

Au sénat,  un rapport a été dépose le 17 avril dernier , intitulé Politique du loup : défendre un pastoralisme au service de la biodiversité.


L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité