Bébé découvert près des poubelles à Briançon : la mère de l'enfant abandonné écrouée aux Baumettes

Le nourrisson a été découvert par un riverain le 5 octobre, dans un cabas à proximité des poubelles d'un immeuble. / © Justin MOUREZ/PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP
Le nourrisson a été découvert par un riverain le 5 octobre, dans un cabas à proximité des poubelles d'un immeuble. / © Justin MOUREZ/PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

La mère de l'enfant abandonné à Briançon a été écrouée ce jeudi à la maison d'arrêt des Baumettes à Marseille, indique le parquet de Gap. Domiciliée à Puy Villard Saint-Pancrace, elle a été interpellée grâce à un appel à témoins et a reconnu les faits. 

Par Annie Vergnenegre

Une femme de 42 ans a été écrouée ce jeudi indique le procureur de Gap dans l'enquête sur le nourrisson abandonné le 5 octobre près des poubelles d'un immeuble à Briançon. La femme, domiciliée à Puy Villard Saint-Pancrace, a été interpellée chez elle.
"L'appel à témoins a permis de recueillir des témoignages orientant les enquêteurs du commissariat de Briançon vers une femme domiciliée à Puy Villard Saint Pancrace, commune située au sud de Briançon", déclare le parquet. Il ajoute : "La perquisition effectuée à son domicile confirmant les soupçons à l'encontre de cette femme, elle a été placée en garde à vue le jeudi 11 octobre 2018 en début d'après-midi.

Elle a reconnu être la mère de l'enfant abandonné dans l'immeuble de Briançon.
 

Déjà condamnée pour maltraitance


Elle avait été condamnée en 2017 à une peine d'emprisonnement avec sursis et mise à l'épreuve pour avoir notamment commis des maltraitances à l'encontre de ses deux précédents enfants.

"Le juge de l'application des peines de Gap estimant que ses obligations n'avaient pas été respectées dans le cadre de la mise à l'épreuve, a ordonné un mandat d'amener. À l'issue de sa garde à vue, elle a donc été présentée par les policiers au tribunal devant le juge de l'application des peines qui a décidé son incarcération immédiate provisoire aux Baumettes à Marseille, dans l'attente d'une audience qui statuera dans les prochaines jours sur la révocation de la peine d'emprisonnement avec sursis." poursuit le communiqué du parquet.

 

Sur le même sujet

Orage à Nice est, le 20 octobre 2019

Les + Lus