Un Niçois et un Briançonnais portés disparus suite à une avalanche près du Mont Everest

Trois jeunes alpinistes français sont portés disparus à la suite d'une avalanche près du Mont Everest, au Népal. Parmi eux : le Niçois Thomas Arfi et le Briançonnais Gabriel Miloche.

L'avalanche a eu lieu dans la vallée de Khumbu, une région du plateau de l'Himalaya, au Népal. Et ils sont trois jeunes alpinistes membres du Groupe excellence alpinisme national (GEAN) à être aujourd'hui portés disparus. Dont Gabriel Miloche, un Briançonnais, et Thomas Arfi, un Niçois.

Toutes les précautions avaient été prises, selon la FFCAM

Le groupe s'était envolé au début du mois d'octobre pour s'attaquer à plusieurs ascensions avec plusieurs sommets entre 5 000 et 6 000 mètres d’altitude.

Dans un communiqué publié ce dimanche matin, la fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM) insiste sur les précautions qu'ont prises les alpinistes avant de débuter l'ascension de la face ouest du Mingbo Eiger, un sommet de 6017 mètres d'altitude. Une ascension qui devait prendre quatre jours. 

Une mission de sauvetage avec un hélicoptère survole actuellement la zone. Mais si les tentes et le matériel des victimes ont été repérés, il y a "peu d'espoir" selon la FFCAM. La fédération est "aux côtés des familles pour les soutenir et les informer au mieux de l’avancée des recherches".