Sécheresse en France. Ce que l'on sait du déplacement d'Emmanuel Macron dans les Hautes-Alpes dans le cadre du "plan eau"

Emmanuel Macron présentera son plan pour améliorer la gestion de l'eau jeudi à Savines-le-Lac. Le président devrait annoncer une cinquantaine de mesures.

Emmanuel Macron est en déplacement ce jeudi 30 mars à Savines-le-Lac dans les Hautes-Alpes pour présenter le "plan eau" destiné à améliorer la gestion de cette ressource menacée la sécheresse et le changement climatique. Un déplacement qui tombe en pleine crise sociale autour de la réforme des retraites. France 3 Provence-Alpes vous résume ce que l'on sait de ce déplacement.

  • Une série de mesures attendues pour faire face à la crise de l'eau

Le président de la République devrait proposer une série de mesures "visant à redéfinir, en lien avec les élus et les collectivités territoriales, notre politique de gestion de l’eau pour l’adapter aux enjeux du changement climatique", indique l'Elysée à France 3 Provence-Alpes.

Emmanuel Macron, accompagné par les ministres de la Transition écologique, Christophe Béchu, et de l'Agriculture, Marc Fesneau, annoncera une cinquantaine de mesures, dont un volet sur la réutilisation des eaux usées, la lutte contre les fuites d'eau, mais également des mesures concernant le prix de l'eau ou encore l'utilisation agricole, première consommatrice d'eau via l'irrigation en France. Le président abordera également la question du tourisme et des loisirs.

Ce plan constitue un "vrai tournant" dans l'approche de la gestion de l'eau en France, indique Benoît Faraco, conseiller énergie, environnement, transports et agriculture à l'Elysée.

Cette présentation intervient au sortir d'un hiver particulièrement sec, avec un record de 32 jours sans pluie, qui n'a pas permis de reconstituer les nappes phréatiques, pour 80 % en-dessous des normales au 1er mars.

  • Une présentation dans un territoire touché de plein fouet

Emmanuel Macron a choisi de venir à Savines-le-Lac, commune située à côté du lac de Serre-Ponçon, car il s'agit de la plus grande réserve d'eau douce d'Europe de l'Ouest. Une zone qui associe toutes les problématiques liées à l'eau.

En 2022, les stations météorologiques des Hautes-Alpes ont relevé des températures moyennes record depuis le début des mesures. Le cumul des précipitations a accusé une baisse de plus de 25 % par rapport aux normales. Les nappes phréatiques sont aujourd'hui à des niveaux plus bas que l'an passé à la même période.

La sécheresse est flagrante sur cette vue satellite du lac en 2022, comparée à 2018 :

  • Un déplacement dans un contexte tendu autour de la réforme des retraites

La présentation du "plan eau" avait été annoncée pour le 26 janvier et depuis maintes fois reportée. Il s'agit du premier déplacement d'Emmanuel Macron depuis le début de la crise sociale autour de la réforme des retraites. Un contexte de manifestations récurrentes, certaines virant au chaos, comme à Sainte-Soline, aux abords du site de rétention d’eau. Un "dispositif adéquat" de sécurité a été prévu dans les Hautes-Alpes, détaille une source préfectorale à France 3 Provence-Alpes, sans toutefois "engager la fermeture de routes et des fermetures massives d'accès." "Tout sera fait pour limiter l'impact sur les populations et riverains", insiste-t-on.