Embrun : des parents d'élèves protestent contre une fermeture de classe

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaid Quioc .

Les parents d'élèves de l'école Pasteur à Embrun (Hautes-Alpes) se sont mobilisés lundi matin. Ils espèrent éviter la prochaine fermeture d'une classe qu'ils jugent injustifiée. Selon la maire de la ville Chantal Eyméoud (UDI), le nombre d'élèves total est en hausse dans la commune.

"Nos enfants ne sont pas des moutons".

Les parents d'élèves ont choisi leur mascotte pour protester contre la fermeture d'une classe au groupe scolaire Pasteur, à Embrun (05). Quelques moutons en chair et en os, qui ont accompagné les manifestants, ce lundi matin devant l'école.

Selon les calculs des parents d'élèves, supprimer une classe aurait pour conséquence de porter le nombre d'enfant par classe à 23. Soit quatre de plus que la moyenne du département.

"C'est injuste, estime Claire Canton, parent de deux élèves en CE1 et moyenne section, nous sommes en zone rurale, on a déjà des problèmes de désertification médicale, on a l'impression d'être toujours perdants."

Ce qui inquiète Claire, c'est que l'école perde durablement une classe. "Pour rouvrir, il faut une moyenne de 25 élèves par classe", signale-t-elle.

L'Inspection académique des Hautes-Alpes, qui gère les écoles du département, travaille actuellement à la carte scolaire provisoire. L'institution ne décidera des ouvertures et fermetures définitives qu'au printemps.

Pour les parents d'élèves, cette rentrée est le bon moment pour faire pression. Et tenter d'éviter la fermeture de la classe. Ils sont soutenus dans leur démarche par la maire d'Embrun, Chantal Eyméoud (UDI).

Nombre d'élèves en hausse dans la commune

"C'est une erreur de fermer une classe, on conteste de façon solidaire cette fermeture programmée", affirme l'élue. Selon les calculs de ses services, les écoles d'Embrun accueilleront à la rentrée prochaine 18 élèves de plus qu'en septembre 2021.

Une augmentation qui suit l'évolution de la population. "Depuis trois ans, nous avons une augmentation de 3,5 % du nombre d'habitant dans la commune", précise Chantal Eyméoud. "Chaque année de nouveaux actifs s'installent et les naissances sont en hausse."

L'élue a adressé un courrier à l'Inspection académique. Une nouvelle réunion doit se tenir à l'Inspection académique dans les prochaines jours pour rediscuter de la carte scolaire des Hautes-Alpes pour la rentrée 2022.

Si la fermeture de classe n'est pas annulée, les parents d'élèves de l'école Pasteur promettent d'intensifier la mobilisation. "Le Rassemblement de ce matin n'était qu'un apéritif", affirment-ils.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité