Gap : la commune envisage de confier la gestion du stationnement à un privé

Une place du centre ville de Gap. / © Eliane Tourtet /France 3 Provence-Alpes
Une place du centre ville de Gap. / © Eliane Tourtet /France 3 Provence-Alpes

Depuis le 1er janvier, les communes ont de nouvelles compétences en matière de stationnement. A Gap, les nouvelles règles inquiètent les automobilistes.

Par Eliane Tourtet

Chaque commune peut désormais fixer librement le montant du stationnement, gérer sa surveillance et déterminer  les zones payantes. A Gap, la question du stationnement est aussi épineuse que dans des villes plus importantes.

Réorganisation du stationnement

Des places ont été supprimées mais de nouvelles places ont été créées. De nouveaux systèmes de paiement et des contrôles réguliers,ont été mis en place. Roger Didier, maire de Gap, souhaite fluidifier le centre-ville :

Il faut favoriser une meilleure rotation des voitures.

Pour cela, il est nécessaire d’effectuer des contrôles réguliers. Est-ce que la ville de Gap a les moyens en personnel d’assurer elle-même le contrôle des places de parking ? Le maire souhaite que la question soit étudiée. Il envisage de déléguer cette tâche à une entreprise privée si la réponse est non.


Privatisation du contrôle ?

Le contrôle du paiement du stationnement devrait être fait au minimum 2 fois par jour, du lundi matin au samedi matin. 700 places de parking sont concernées. Un appel d’offres sera lancé pour déterminer l’entreprise qui pourrait effectuer ce contrôle. Si cette solution est retenue, le contrôle sera assuré par des agents assermentés.

Sur le même sujet

Sylvie Ernoult (06)

Les + Lus