Hockey sur glace : le Covid 19 plonge les finances des Rapaces de Gap dans le rouge

Publié le
Écrit par Aurélien CASANOVA
Rapaces de Gap
Rapaces de Gap © Fabien Madigou_FTV

En raison de la crise sanitaire, les rapaces de Gap ont perdu près de 190.000 euros de chiffre d'affaires entre les mois de décembre et janvier. Une situation critique pour le club.

Sportivement, la saison en cours est pour le moment satisfaisante avec une 5ème place au classement de la Ligue Magnus. Mais le contexte de la crise sanitaire plonge le club de hockey sur glace de Gap dans une crise financière. 

Une capacité d'accueil de l'Alp Arena réduite à 2000 personnes (sur 3100 possibles), et cinq rencontres annulées de décembre à janvier (cas positifs chez les joueurs) pour 189.690 euros de pertes de chiffre d'affaires. Forcément, les caisses commencent à se vider. D'où ce cris d'alarme publié sur le compte twitter du club. 

Les champions de France 2017 ne remettent pas en cause les enjeux sanitaires du moment mais s'interrogent sur la considération de l'Etat et des institutions concernées (comme la Fédération française de hockey sur glace) envers leur sport alors qu'aucune aide n'a encore été apportée pour soutenir leur modèle économique qu'ils estiment "fragile", exclusivement fondé sur la billetterie (un tiers du chiffre d'affaire total). 

On ne veut pas clôturer une saison déficitaire

Benjamin Blanc, Directeur commercial

"On est sûr de perdre de l'argent et on nous annonce de belles choses pour nous aider mais on ne voit rien venir" s'inquiète Benjamin Blanc, Directeur commercial des Rapaces. "On attend de voir ce que met l'Etat en place pour compenser les restrictions comme l'interdiction de la buvette par exemple. On ne sait pas non plus si les matches annulés vont être reportés ou non".

Annulé le 30 décembre, la rencontre contre Chamonix a finalement pu se jouer dimanche dernier (victoire 7-1 des Haut-Alpins). Le chiffre d'affaire sur ce match n'a pas atteint les 20.000 euros alors qu'il peut monter jusqu'à 40.000 euros en période de vacances de Noël.  

Et le futur reste encore flou. Benjamin Blanc l'assure : "on ne veut pas clôturer une saison déficitaire. C'est un appel à l'aide pour alerter et dire : "Attention comment va-t-on pouvoir faire ?".

Pour le moment le club n'a reçu aucune réponse. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.