Hautes-Alpes : la cuisine aux fleurs de mélèze

Certaines variétés de fleurs sauvages sont comestibles et dans les Hautes-Alpes, un cuisinier passionné de nature les cuisine. Primevères, bourgeons de pin et surtout fleur de Mélèzes.

La fleur de mélèze des Hautes-Alpes
La fleur de mélèze des Hautes-Alpes © Image France 3 Provence-Alpes / Aurélien Casanova
Les rameaux du mélèze font tout en même temps : les jeunes aiguilles naissent sur les branches en petits plumeaux vert tendre, tandis que les organes de la reproduction, les cônes de l'année, se forment. Ses aiguilles sont peu coriaces, "douces" au toucher! Elles ne sont pas armées pour résister au froid de l'hiver, c'est pourquoi elles tombent à l'automne, faisant du mélèze le seul conifère à perdre ses aiguilles.

Le goût de la Fleur de Mélèze se rapproche légèrement d’un fruit rouge et dans les Hautes-Alpes, un passionné de nature l'utilise pour cuisiner...Mekioussa Boudjema et Aurélien Casanova l'ont rencontré
durée de la vidéo: 01 min 47
Hautes-Alpes : des confitures à la fleur de mélèze



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs