• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Hautes-Alpes : L'économie sociale et solidaire a le vent en poupe !

Des produits locaux, achetés à un prix descend au producteur, c'est la recette du succès de ce magasin "bio" installé à Gap dans les Hautes-Alpes. / © Fabien Madigou
Des produits locaux, achetés à un prix descend au producteur, c'est la recette du succès de ce magasin "bio" installé à Gap dans les Hautes-Alpes. / © Fabien Madigou

Un Forum de l'économie sociale et solidaire s'est tenu ce mardi à Embrun dans les Hautes-Alpes. Le but : faire connaître et surtout permettre de développer cette économie qui ne recherche pas le profit. Plusieurs exemples fonctionnent à merveille dans le département. 

Par Fabien Madigou

Régulièrement, Serge Ayache, un petit producteur de fruits, livre ses poires dans une boutique "bio" à Gap (Hautes-Alpes). Ici, c'est lui qui fixe son prix de vente.

Résultat pour les 80 fournisseurs locaux, Des marges plus équitables , rendues possible par les statuts de l'entreprise. Il s'agit en fait d'une coopérative dont le but n'est pas de faire du profit. Un exemple de l'économie sociale et solidaire. Ici pas de hiérarchie toute puissante, les décisions sont démocratiques.

20% des emplois haut-alpins sont liés à l'économie sociale et solidaire selon Jean-Claude Eyraud, Président de l'UDESS 05


En 30 ans, la coopérative a ouvert 4 magasins. Elles embauchent également 45 salariés. Une réussite citée en exemple lors d'un forum sur l'économie sociale et solidaire qui a eu lieu le 6 novembre à Embrun. Mutuelles, associations, fondations. Dans les Hautes-Alpes, près de 850 structures fonctionnent en lien avec cette économie. 
L'association Ludambule (spécialisée dans les animations pour enfants et adultes) partage ses locaux avec deux autres structures pour réduire les frais de loyer et d'électricité. / © Fabien Madigou
L'association Ludambule (spécialisée dans les animations pour enfants et adultes) partage ses locaux avec deux autres structures pour réduire les frais de loyer et d'électricité. / © Fabien Madigou


Ce forum visait à diffuser les bonnes pratiques. Dans le centre ville de Gap, des bureaux sont ainsi partagés entre plusieurs associations. Résultat : un loyer moins cher et des économies d'énergies. Dans l'économie sociale et solidaire, la coopération remplace la concurrence.
 

Intervenants : 
- Serge Ayache, Producteur à Fouillouse (05)
- Anton Specioso, Président du conseil de surveillance de la coopérative
- Jean-Claude Eyraud, Président de l'Union départementale de l'Economie sociale et solidaire

Reportage de Lucie Robert et Fabien Madigou

Sur le même sujet

Chantal Marchand, directrice départementale des finances des Alpes-Maritimes

Les + Lus