Hautes-Alpes : l'observatoire Noema à l’écoute de l’univers

Publié le
Écrit par Lucie Robert .

Noema, le plus grand radiotélescope de l’hémisphère nord a été inauguré ce vendredi sur le plateau de Bure dans le Dévoluy, dans les Hautes-Alpes. Un réseau de 12 antennes qui doit permettre des observations sonores inédites.

Tout savoir sur la course Marseille-Cassis : Course Marseille-Cassis 2022

C’est toute l’élite de la recherche astronomique européenne qui s’est réunie ce vendredi à Superdévoluy pour inaugurer l’observatoire Noema, l’aboutissement de plus de 10 ans de construction.

"Maintenant nous allons faire de la science formidable". Avec un budget limité, "Cet observatoire prouve que l’intelligence gagne", se félicite Reinhard Genzel prix Nobel de physique 2020.

Des télescopes monumentaux

Noema, qu’est ce que c’est? Un ensemble de 12 antennes de 15 mètres de haut perché au sommet du pic de Bure, à plus de 2500 mètres d’altitude. Car pour ses observations, le ciel doit être le plus clair possible, loin de toute pollution lumineuse. Le froid hivernal de ce site de haute montagne est également un atout.

Pour Stéphane Guilloteau, membre du conseil de l’IRAM, "Bure n’est pas un endroit facile où travailler".

Opérant avec une technique appelée interférométrie, Noema produit grâce à ses récepteurs de très haute technologie un signal qui est interprété par un super ordinateur.

Près de 70 ingénieurs travaillent grâce à ces données, Karl Friedrich Schuster, directeur de l’IRAM rend hommage à "la motivation et les compétences des équipes qui se battent tous les jours pour faire ce travail". 

Les scientifiques obtiennent alors une image équivalente à celle d’un immense télescope. Grâce à différentes configurations, il est même possible de zoomer dans les images.

Selon Marie-Paule Rogou, maire de Dévoluy "Le savoir jaillit de l’audace et de la prise de risque".

Retour vers le passé

C’est grâce à ces technologies de pointe que Noema a déjà participé à des avancées scientifiques majeures, par exemple en observant la galaxie la plus lointaine connue à ce jour. Construit et géré par l’Institut de radioastronomie millimétrique (IRAM) Noema a également participé à la première publication d’une image de trou noir. Fruit d’une collaboration réussie entre les recherches françaises, allemandes et espagnoles, Noema atteint aujourd’hui ses pleines capacités après la fin de travaux sur le site.

Pour tous les scientifiques présents lors de la cérémonie, dont un prix Nobel de physique, Noema permettra d’apporter de grandes avancées dans cet éternel questionnement sur les origines de l’univers.

Portes-ouvertes ce week-end

"C’est une fierté pour les enfants du pays d’accueillir un tel projet sur leur territoire", assure Marie-Paule Rogou, maire de Dévoluy.

Pour ceux qui veulent en savoir plus, l’observatoire ouvre exceptionnellement ses portes ce week-end. Attention, l’accès en montagne est difficile et exige entre 3 et 4 heures de marche. Plus simple pour les moins sportifs: la station de Superdevoluy organise tout le week-end des animations autour de l’astronomie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité