Sécheresse : dans les Hautes-Alpes, inquiétude sur la réserve en eau du lac de Serre-Ponçon

Après un hiver doux et sans neige, l'été s'annonce sec dans les Hautes-Alpes. Par précaution, EDF maintient à un niveau inhabituellement haut pour la saison le lac de Serre-Ponçon, grande réserve hydraulique pour les terres agricoles de la région.

En ce début avril, le niveau du lac de Serre-Ponçon devrait être 10 à 15 mètres en dessous du niveau actuel. Et ce n'est pas une bonne nouvelle, c'est le signe paradoxal d'un hiver trop doux et trop sec comme l'explique Paul Marquis, météorologue. 

"C'est la fin de l'hiver, saison la moins enneigée depuis 1959 dans le département avec moins de 50mm en eau de réserve, c'est très très peu, c'est un record!". 

"Les réserves de neige sont très faibles en montagne actuellement et donc EDF va venir conserver l'eau dans le barrage pour éviter qu'il se vide trop rapidement". 

Pas de neige, pas de fonte au printemps...  la réserve artificielle des Hautes-Alpes risque de ne pas se remplir suffisamment avant l'été. 

Moins d'eau en hiver, plus de restrictions en été

Surtout que le secteur accuse un fort déficit en précipitations. "À Embrun, on a près de 80 % de déficit depuis le 1er janvier , souligne l'expert météo. "Ça pose des questions pour la suite du printemps et de l'été, car moins de réserve dans le barrage, ça veut dire moins d'eau pour l'irrigation et les cultures." 

Les Haut-Alpins doivent donc s'attendre à des restrictions d'eau dans les prochaines semaines. 

La sécheresse touche toute la région. Les Bouches-du-Rhône sont ainsi restées 40 jours sans précipitation. Des restrictions ont d'ailleurs été prises depuis quelques jours. "Il va falloir être très économe en eau, ne pas abuser des lavages de voiture ou ne pas trop remplir sa piscine", insiste Paul Marquis. 

De bonnes habitudes à prendre d'ores et déjà, car rien ne permet d'espérer un peu plus de pluies dans les prochaines semaines.