Sortis du confinement, des touristes respirent le grand air des Hautes-Alpes

Peu de monde, beau temps, air pur et vue sur les glaciers... Tout est là pour se dépayser. A Serre-Chevalier, les touristes arrivent après un mois de juin maussade. Ils sortent rarement leur masque, oublient le virus et font de la randonnée.  

Les cimes ne connaissent pas les gestes de protection. Du moins, pas ceux du Covid-19. 

Lorsque cette famille champenoise en vacances déboule dans les prairies fleuries des Hautes-Alpes, elle savoure la quasi-disparition des distances de sécurité.

On était à peu près sûrs de ne pas trouver trop de monde et de pouvoir se promener sans trop de problèmes avec les distances de sécurité. Pour les enfants, c'est génial !

raconte Julie Vandeputte, la mère de famille.
 

Oublier le virus le temps d'une randonnée. Respirer de l'air frais et pas son propre gaz carbonique, voilà une nouvelle notion du luxe.

« On n’a pas le souci du masque, on le met juste dans les télécabines. C’est vraiment un grand soulagement après trois mois de confinement. On ne savait pas si on allait pouvoir venir. La Belgique a donné l'autorisation le 15 juin, on a validé les réservations. On est bien contents d’être là », explique Fabrice Vanhacter, vacancier belge.  
 

A l’hôtel Le Rebanchon, le calendrier des réservations reprend des couleurs. Un soulagement pour le gérant qui estime avoir perdu un tiers de son chiffre d’affaires cette année.

Le mois de juin a été très mauvais, avec beaucoup d’annulations. Mais juillet, et surtout août, s’annoncent bien.

Et si on rallongeait l'été ? 

C'est ce que l'Office de Tourime tente de faire avec une campagne de communication à l'accent rassurant. 

Les professionnels souhaitent rallonger la saison estivale jusqu’à mi-septembre.

  
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité