Un homme meurt après un accident de wingsuit dans les Hautes-Alpes

Un homme d'une cinquantaine d'années est mort après un accident de wingsuit survenu samedi à Tallard, dans les Hautes-Alpes.

L'homme a succombé à ses blessures. Samedi 18 mai, un adepte du wingsuit âgé d'une cinquantaine d'années a fait une chute mortelle à Tallard, dans les Hautes-Alpes, selon une information du Dauphiné Libéré confirmée à France 3 Provence-Alpes les pompiers du département.

L'accident s'est déroulé vers 18h, alors que cet Isérois effectuait son quatrième saut de la journée depuis un avion, avec le Centre école régional de parachutisme sportif (CERPS) de l'aérodrome Gap-Tallard. Un problème technique est survenu à l'ouverture du parachute principal, indique Le Dauphiné. La victime a été grièvement blessée après une lourde chute dans un champ à proximité de la route de Fouillouse.

Pris en charge en urgence absolue, l'homme est mort à l'hôpital de Gap, dans la nuit de samedi à dimanche. 

La wingsuit : combinaison ailée

Le vol en wingsuit est un type de saut effectué à l'aide d'une combinaison en forme d'aile. Ces combinaisons se gonflent d'air dès que le parachutiste se lance du haut d'une falaise ou en sortant d'un avion. Cela permet de réduire la vitesse de chute. Un vol en wingsuit se termine par l'ouverture d'un parachute.

En août 2023, l'équipe de France de wingsuit acrobatique, composée d'un Toulousain et d'un Lézignannais, a réalisé un exploit en décrochant la 2ᵉ place de la Coupe du monde de la discipline. L'événement se déroulait du 19 au 25 août 2023 en République Tchèque. Le wingsuit acrobatique consiste en quatre sauts imposés par tirage au sort et de trois sauts libres à... 200 km/h.

Un sport extrême non sans risques

En septembre dernier, un quadragénaire chevronné s'est écrasé en Isère. Son parachute, là encore, ne s'était pas déployé. Un mois plus tôt, un Varois s'est tué alors qu'il venait de sauter de la Dent de l'Arclusaz à 2 041 mètres d'altitude, en Savoie.

En juillet 2018, un pilote d'avion avait décapité un adepte de wingsuit quelques secondes après son saut dans le Tarn-et-Garonne. Poursuivi pour homicide involontaire et conduite d'un aéronef sans titre aéronautique, le pilote de l'avion de 64 ans a été condamné à douze mois de prison avec sursis et d'une interdiction de conduite d'aéronef pendant un an.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité