VIDEO. Enfant tombé d'une cabine à Risoul : “C'est un miracle qu'il soit en vie” témoigne le père

Le jeune Dante à l'hôpital de Gap avec son père. / © Mekioussa Boudjema / France 3 Provence-Alpes
Le jeune Dante à l'hôpital de Gap avec son père. / © Mekioussa Boudjema / France 3 Provence-Alpes

Nos journalistes ont pu rencontrer cet après-midi à l'hôpital de Gap le jeune garçon de 10 ans qui est tombé d'une cabine télépulsée à Risoul hier. Son père est à son chevet, sa mère est en route depuis la Belgique. Le papa, soulagé, parle de miracle après cette chute de 8 mètres.

Par Karine Bellifa avec Mekioussa Boudjema

Dans cette chambre de l'hôpital de Gap, Dante et son père sont encore sous le choc. L'enfant vient de passer 5 heures au bloc opératoire. Il souffre de deux fractures à la jambe et une au poignet. Mais il ne devrait garder aucune séquelle de son accident alors que le bilan aurait pu être bien plus lourd. Le père du garçon de 10 ans en est bien conscient, il a pleuré pendant 6 heures car il pensait que son enfant allait mourir.

Je suis tellement heureux. Il redeviendra celui qu'il était. C'est un miracle qu'il soit en vie.


Reportage de Mekioussa Boudjema, Lucie Robert et Aurélien Casanova.

Hier matin, c'est une chute de 8 mètres qu'a faite le jeune skieur. Il venait de monter seul avec sa soeur de 12 ans dans une cabine télépulsée de Risoul. Son père explique que Dante s'est assis au sol dans la cabine car il avait mal aux jambes.

Sa soeur s'accroche pour ne pas tomber aussi

La cabine s'est mise à se balancer, la porte juste devant lui s'est ouverte et il est tombé droit devant. 8 mètres plus bas. Sa grande soeur s'est cramponnée pour ne pas tomber elle aussi. D'abord inconscient juste après le choc, Dante a ensuite crié de douleur comme le raconte un vacancier belge témoin de la scène :

Une personne s’est tout de suite occupée de lui et a appelé les secours. Il souffrait énormément parce qu’il avait la jambe en équerre, alors le temps que les secours arrivent, il hurlait très fort.

Venue de Belgique, la famille de Dante passait des vacances à Risoul. Le père et les deux enfants. La mère est en ce moment en route depuis la Belgique. Dès que Dante sera transportable, ils retourneront tous ensemble en Belgique et se souviendront longtemps de ces vacances au ski à Risoul. 



Sur le même sujet

Marie-Christine Vergiat à Antibes (06)

Les + Lus