• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Incendie: le pilote du Tracker décédé dans le Gard était pompier dans les Bouches-du-Rhône

C'est un Tracker Bombardier qui s'est crashé vendredi vers 17h20 au cours d'une opération dans le Gard / © FARINE Valérie / MaxPPP
C'est un Tracker Bombardier qui s'est crashé vendredi vers 17h20 au cours d'une opération dans le Gard / © FARINE Valérie / MaxPPP

L'accident s'est produit vendredi à Générac dans le Gard. Un bombardier de la Sécurité Civile s'est écrasé au cours d'une opération pour éteindre un incendie. Le pilote, était pompier volontaire, au SDIS des Bouches-du-Rhône. 

Par PG

Vendredi vers 17h20, un Tracker 22 de la Sécurité Civile, s'est écrasé lors d'une opération de largage, pour éteindre l'incendie de Générac dans le département du Gard.

Le pilote est décédé. Il était expert en Aéronautique et instructeur auprès du centre de formation des pompiers des Bouches-du-Rhône. Une information confirmée par le SDIS 13, joint par téléphone. 
 


D'après le site spécialisé des Sapeurs Pompiers Secours Info, l'homme, âgé d'une cinquantaine d'années, était "largement expérimenté". Surnommé "Franky" par ses collègues, toujours d'après le site, il était marié et père de deux enfants. Depuis vendredi, c'est l'émotion pour tous les soldats du feu. 


Une "perte de repères" 

D'après l'AFP, le pilote aurait été victime d'une "perte de repère" dans l'épaisse fumée de l'incendie. Une source proche de l'enquête précise à l'agence de presse qu'"il était en phase descendante, est entré dans une colonne de fumée très épaisse et a percuté la cime des arbres. (...) C'est un problème d'estimation du pilote qui est entré dans un nuage très sombre et a perdu ses repères". 


Christophe Castaner s'est rendu sur place

Ce matin le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, s'est rendu à Générac, pour rencontrer les pompiers qui se sont battus pour éteindre cet incendie, qui a brûlé plus de 800 hectares de végétation. 
 
Christophe Castaner s'est rendu ce matin à Générac / © PASCAL GUYOT / AFP
Christophe Castaner s'est rendu ce matin à Générac / © PASCAL GUYOT / AFP

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances dans lesquelles le pilote aurait perdu la vie, mais également pour retrouver les responsables de l'incendie, car la piste criminelle est provilégiée : "Nous avons retrouvé sur site des éléments qui semblent caractériser l'intentionnalité, le caractère criminel de l'incendie" a indiqué ce matin le ministre de l'Intérieur. 

Dans la matinée, deux personnes ont été placées en garde à vue, avant d'être relâchées à la mi-journée. 

Sur le même sujet

Interview de l'aide-soignante agressée par un Polonais (06)

Les + Lus