Un militant dénonce la pollution en Méditerranée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Séverine NEUQUELMAN

Il a installé une grande banderole sur le phare du port de Cannes. Réaction spectaculaire des élus de la ville

video title

Cannes : Réaction Mairie pollution

Les élus cannois ont répondu à l'accusation de pollution de la Méditerranée....en maillot de bain. Ils se sont jetés à l'eau... pour laver l'honneur de la ville

Laurent Lombard, un militant écologiste coutumier des opérations médiatiques, s'est retranché sur le phare d'entrée du vieux Port à Cannes.

Inquiet pour la santé de la Méditerranée, Laurent Lombard a installé, à quelques métres de hauteur, une grande banderole sur le phare du port de Cannes pour dénoncer la pollution de la Méditerranée : sacs plastiques, rejet d'eaux usées.

Arrivé à 6 heures du matin, il a été délogé en fin de matinée.

Réaction de la Mairie de Cannes le Jeudi 18 août :

Les élus cannois ont répondu....en maillot de bain. Ils se sont jetés à l'eau... pour laver l'honneur de la ville.

Pour David Lisnard et son équipe, il s'agissait de rappeler la qualité des eaux de baignade de la ville de Cannes.

L'objectif était, avant tout pour la mairie, de rassurer la population.

Ses 17 km de plages sont préservés et les eaux testées régulièrement par un laboratoire varois.

Signe de la confiance des baigneurs : la fréquentation des plages cannoises. Chaque jour, ce ne sont pas moins de 10.000 vacanciers qui se jettent à l'eau en toute sérénité...

Reportage : Nicolas Corbard : Rédacteur

                     Pascal Massa : Journaliste

                     Gérard Pillon : Journaliste Reporteur d'images

                     Benoît Loth : Journaliste Reporter d'Images

                     Frédéric Jouve : Journaliste Reporteur d'images

                     Christine David : Monteuse

                     Florence Aupic : Monteuse

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité