Inondations dans le Gard : plus d'une centaine de pompiers de la région Paca est sur place en renfort

Des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhône, des Hautes-Alpes, des Alpes de Hautes-Provence, du Vaucluse et des Marins-Pompiers sont arrivés en renfort dans le Gard, après les pluies record qui ont frappé le département. Parmi eux, des spécialistes du secours en eaux vives.
40 sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes sont partis dès ce mardi en renfort dans le Gard.
40 sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes sont partis dès ce mardi en renfort dans le Gard. © SDIS 06

Entre Nîmes et les pieds des Cévennes, il est tombé mardi en trois heures jusqu'à 244 mm de pluie par endroits dont 104 mm à Nîmes. Entre 11h et 14h, le Gard a été placé en vigilance rouge inondation, il est repassé en vigilance orange. De nouvelles précipitations sont attendues dans la matinée.

Les marins-pompiers de Marseille ont effectué des reconnaissances dès leur arrivée hier dans le Gard.
Les marins-pompiers de Marseille ont effectué des reconnaissances dès leur arrivée hier dans le Gard. © Marins-Pompiers de Marseille

C'est dans ce cadre que des renforts de pompiers ont été envoyés par tous les départements de la régions Paca.

Tout comme les Marins-Pompiers qui ont envoyé 22 personnes.

Les pompiers du département des Bouches-du-Rhône ont envoyé 42 personnes réparties sur trois groupes d'intervention dont des sépcialistes des inondations, des sauvetages en eaux-vives et secours à la personne.

Pour le moment ils sont prépositionnés en attente d'intervention suivant l'évolution de la situation météorologique.

Depuis le Vaucluse, plus de 50 hommes sont également partis représentant plusieurs groupements spécialisés pour au moins 48h.

L'ampleur de l'épisode méditerranéen attendu est tel que cela nécessite la mobilisation du plus grand nombre.

Les départements alpins ont aussi envoyé des pompiers dont une colonne composée d'effectifs des Hautes-Alpes des Alpes de Haute-Provence et des Alpes Maritimes cela représente plus de soixantes hommes  sur place pré-positionnés également à Nîmes et les villes et villages alentours prêts à intervenir à tout moment.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paca économie climat environnement inondations météo