Intempéries. Fin de la vigilance rouge sur le Gard qui repasse en orange, 30 hélitreuillages sur l'A9 inondée et coupée

En ce début d'après-midi, la vigilance rouge a été levée sur le Gard. Le département repasse en alerte orange pour les crues. A la mi-journée, l'autoroute A9 restait coupée entre Nîmes-ouest et Gallargues-le-Montueux où 30 automobilistes étaient hélitreuillés.
Hélitreuillage sur l'autoroute A9 pendant la vigilance rouge dans le Gard le 14 septembre 2021
Hélitreuillage sur l'autoroute A9 pendant la vigilance rouge dans le Gard le 14 septembre 2021 © Nicolas Mercatili

En ce début d'après-midi, Météo France a levé la vigilance rouge sur le Gard, bien que les cellules orageuses les plus fortes concernent encore l'est du département avec des intensités pluvieuses de l'ordre de 50 millimètres de pluie tombés en une heure. Depuis le début des précipitations, tôt ce matin, les cumuls ont atteint localement 250 à 300 millimètres d'eau.

Des automobilistes hélitreuillés sur l'A9

A la mi-journée, le point noir restait l'autoroute A9, coupée dans les 2 sens entre les échangeurs de Nîmes ouest et Gallargues-le-Montueux (Gard). Nicolas Mercatili fait partie des automobilistes coincés sur ce tronçon. Il a assisté à quinze des 30 hélitreuillages réalisés par les sapeurs-pompiers au niveau d'Uchaud, où une partie de la glissière centrale de sécurité, pourtant en béton, s'est écroulée sous la pression de l'eau. Nous l'avons joint par téléphone. Il raconte :

Je suis entré sur l'autoroute à Nîmes un peu après 11 heures et l'eau s'est rapidement mise à monter, créant des cuvettes sur la chaussée, surtout sous le pont d'Uchaud où des voitures et des camions se sont très vite retrouvées bloqués. Sous l'effet de la pression, certains véhicules ont été poussés contre la glissière centrale qui s'est en partie effondrée. Et là où le béton est resté debout, l'eau s'est accumulée sur près d'un mètre de hauteur. De l'autre côté de l'autoroute, elle a pu s'écouler, mais du coup c'est la voie ferrée qui longe l'autoroute qui a été inondée.

Nicolas Mercatili, automobiliste coincé sur l'A9

A 16 heures 15, Nicolas Mercatili nous signalait que la circulation reprenait lentement. Il avait vu passer une dizaine de dépanneuses en sens inverse.

La gare de Nîmes inondée 

La circulation des trains était également toujours interrompue entre Montpellier et Avignon. La SNCF ne prévoyait pas de redémarrage avant 23 heures ce soir. Les voies ferrées, mais aussi la gare centrale de Nîmes étaient inondées.

Routes coupées, plus de trains jusqu'à 23 heures

Dans la matinée, les fortes précipitations avaient également provoqué la coupure de plusieurs routes départementales, notamment dans le secteur du Vidourle, autour de Quissac, Calvisson et Corconne, où des inondations et des coulées de boue étaient signalées. Au sud de Nîmes, les pluies ont fait gonfler la rivière Rhony de 1,50 mètre en quelques minutes. A Aigues-Vives, 10 personnes ont été hélitreuillées.

Crue du Vistre en cours

Le Vistre restait placé en vigilance orange "crue" en début d'après-midi. A hauteur de Bernis, ce cours d'eau est passé de 52 centimètres à 3,60 mètres entre 11 heures 30 et 14 heures 30 et restait, depuis, à cet étiage.

Du vent à 105 km/h et des grêlons de 4 cm

Les plus forts cumuls de précipitations mesurés durant cet épisode cévenol l'ont été à Saint-Dionisy, avec 276 millimètres tombés à 6 heures, dont 244 millimètres en 3 heures. De fortes rafales de vent ont aussi soufflé jusqu'à 105 kilomètres/heure et des grêlons de plusieurs centimètres ont été observés. A Caissargues, la toiture d'un magasin Intermarché s'est partiellement effondrée. 50 personnes ont été placées en chômage technique.

Ecoles, collèges et lycées fermés mercredi

A cause de ces intempéries, tous les établissements scolaires du Gard seront fermés ce mercredi. Il n'y aura donc aucun transports scolaires.

Les pompiers victimes des intempéries

Les sapeurs-pompiers du Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS 30) ont effectué une cinquantaine de mises en sécurité dans le Gard, en se retrouvant parfois confrontés eux-mêmes aux éléments déchaînés. Sur la commune de Nages, notre journaliste Josette Sanna a ainsi photographié l'un de leurs camions tombé dans un fossé.

Un camion des sapeurs-pompiers du Gard tombé dans un fossé à Nages lors de la vigilance rouge du 14/09/2021
Un camion des sapeurs-pompiers du Gard tombé dans un fossé à Nages lors de la vigilance rouge du 14/09/2021 © Josette Sanna, France 3 Occitanie

Six autres départements d'Occitanie toujours en orange

En Occitanie, Météo France maintient aussi en son alerte orange jusqu'à demain pour l'Hérault, l'Aveyron, le Tarn, le Tarn-et-Garonne,  le Lot et la Haute-Garonne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries inondations climat environnement routes transports autoroute pompiers faits divers sécurité société