L'AS Monaco connaît son adversaire en cas de qualification pour les barrages de la Ligue des champions

Tirages piégeux pour Monaco et Rennes: l'ASM devra battre le Shakhtar Donetsk ou Genk pour voir la phase de groupes de la Ligue des champions, alors qu'en Ligue Europa Conférence, les Bretons défieront les Slovènes de Domzale ou les Norvégiens de Rosenborg lors des barrages.
La Turbie le 26 juin dernier, premier entraînement de la saison pour l'AS Monaco avec Niko Kovac.
La Turbie le 26 juin dernier, premier entraînement de la saison pour l'AS Monaco avec Niko Kovac. © MANDOGA MEDIA / MAXPPP

Alors que son entrée en lice au 3e tour préliminaire de la Ligue des champions est prévue ce mardi 3 août face au Sparta Prague, l'AS Monaco en sait un peu plus sur la suite du programme.

Si le club du rocher ne tombe pas face aux Tchèques, il affrontera le vainqueur du match entre Ggenk (Belgique) et le Shakhtar Donetsk (Ukraine). 

Le timing du tirage, effectué ce lundi 2 août à Nyon en Suisse, empêche les Monégasques de trop se projeter sur la suite.

Favori pour la manche aller

Ils doivent d'abord franchir le 3e tour préliminaire face au Sparta Prague, où ils se rendent mardi dans la position du favori pour la manche aller.

Le club ne cache pas son ambition de retrouver la "grande" Europe qu'elle a quittée à l'automne 2018 par la petite porte, avec une dernière place de poule.

Mais pour rejoindre Lille et le Paris SG, déjà qualifiés, la marche s'annonce haute lors du barrage, d'autant que celui-ci ne réussit guère aux formations françaises ces dernières années.

Depuis 2013, en cinq tentatives, une seule équipe s'en est sortie : Monaco, justement, en 2016, contre Villarreal.

Ce n'est pas facile de passer, admet l'entraîneur Niko Kovac. Il faut un brin de chance pour vous qualifier dans ces conditions, c'est normal.

Niko Kovac

Le Shakhtar Donetsk est un habitué de la phase de groupes qu'elle a disputée ces 4 dernières saisons.

L'équipe ukrainienne, entraînée depuis cet été par l'Italien Roberto de Zerbi (ex-Sassuolo), base son succès sur l'alchimie entre locaux et Brésiliens, parmi
lesquels l'expérimenté milieu Alan Patrick et le jeune attaquant Tetê.

En face, le club flamand présente un profil plus abordable pour l'ASM, d'autant qu'il pourrait perdre cet été l'attaquant Paul Onuachu, "Taureau d'or" (meilleur buteur) du dernier championnat de Belgique.

"Deux matches difficiles"

En cas de qualification pour les barrages, Monaco recevra  à l'aller (le 17 ou 18 août), avant de se déplacer à Genk ou à Kiev (où Donetsk joue ses matches) la semaine suivante.

Affiches des barrages de la Ligue des Champi ons (aller les 17 et 18 août, retour les 24 et 25 août)

Voie des champions :

RB Salzbourg (Autriche) - Brøndby (Danemark)Cluj (Roumanie) ou Young Boys Berne (Suisse) - Ferencváros (Hongrie) ou Slavia Prague (République Tchèque)

Malmö (Suède) ou Rangers (Écosse) - Olympiakos (Grèce) ou Ludogorets Razgrad (Bulgarie)

Étoile Rouge de Belgrade (Serbie) ou Sheriff Tiraspol (Moldavie) - Dinamo Zagreb (Croatie) ou Legia Varsovie (Pologne)

Voie de la Ligue :

AS Monaco ou Sparta Prague (République Tchèque) - Genk (Belgique) ou Shakhtar Donetsk (Ukraine)

Spartak Moscou (Russie) ou Benfica (Portugal) - PSV Eindhoven (Pays-Bas) ou Mydtjylland (Danemark).

Avec AFP

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
monaco as monaco football sport