L'Italie va imposer une quarantaine aux voyageurs venant de l'Union européenne

L'Italie va imposer une quarantaine de 5 jours (avec test PCR à l'entrée et à la sortie du territoire) pour toute personne arrivant de l'Union européenne sur son territoire. 

L'Italie va imposer une quarantaine aux voyageurs venant de l'UE. Ici, un train en gare de Vintimille (Italie).
L'Italie va imposer une quarantaine aux voyageurs venant de l'UE. Ici, un train en gare de Vintimille (Italie). © Loïc BLACHE/FTV

À partir de ce jeudi 1er avril, les ressortissants de l'Union européenne arrivant en Italie seront soumis à un isolement de 5 jours, même avec un test Covid négatif. Un nouveau test sera ensuite réalisé à la fin de la quarantaine. Cela concerne aussi les Italiens de retour dans leur pays après un séjour à l'étranger!

L'information a été révélée ce mardi 30 mars par le Ministère de la Santé du pays. C'est déjà le cas pour ceux venant de pays hors UE. Le week-end de Pâques, qui démarre ce samedi et s'achève lundi, est traditionnellement très prisé par les touristes étrangers pour se rendre en Italie.

Pour l'heure, il n'est rien précisé pour les travailleurs transfrontaliers, notamment les Français venant de Menton par exemple.

 108.000 morts dans le pays

L'essentiel de l'Italie est actuellement soumis à de sévères restrictions : bars et restaurants fermés, déplacements limités, etc.

En raison de l´augmentation du nombre de cas de Covid-19, les autorités ont adopté de nouvelles restrictions. Ainsi un décret-loi instaure quatre catégories de risque de transmission du virus selon les régions italiennes :

La pandémie a jusqu'ici fait plus de 108.000 morts dans le pays, selon le ministère de la Santé.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
italie international covid-19 santé société