• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Levothyrox : plus de 4.000 dossiers de malades seront jugés au civil le 3 décembre

4.115 dossiers de plaignants du Levothyrox seront jugés au civil, le 3 décembre prochain, au tribunal d'instance de Lyon / © REMY GABALDA / AFP
4.115 dossiers de plaignants du Levothyrox seront jugés au civil, le 3 décembre prochain, au tribunal d'instance de Lyon / © REMY GABALDA / AFP

Le tribunal d'instance de Lyon, dans le cadre de l'action collective au civil contre le laboratoire Merck, va examiner 4115 dossiers de patients, le 3 décembre prochain. 10.000 euros demandés pour chacun des plaignants

Par AFP

Dans l'affaire du Levothyrox nouvelle formule, deux tribunaux sont saisis, le tribunal de grande instance (TGI) de Marseille pour l'aspect pénal, une enquête est en cours d'instruction par le pôle santé du TGI de Marseille et le tribunal d'instance (TI) de Lyon au niveau civil. Le TI est saisi dans le cadre d'une action collective au civil contre le laboratoire Merck, dont le siège français est à Lyon.
Ce matin, l'avocat des plaignants a fait savoir que 4.115 dossiers de patients seront examinés par le TI de Lyon, le 3 décembre prochain. L'audience, initialement prévue le 1er octobre, a été reportée à la demande du laboratoire Merck qui réclamait un délai supplémentaire.
Dans le cadre de l'action collective pour "défaut d'information" et "préjudice d'angoisse", maître Christophe Léguevaques, l'avocat des plaignants, réclame une indemnité forfaitaire de 10.000 euros pour chacun des plaignants.
 

Le Levothyrox nouvelle formule

Le Levothyrox nouvelle formule a été mis sur le marché en 2017, "à la demande" de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). La nouvelle formule du médicament provoquerait chez un grand nombre de malades des effets secondaires importants tels que fatigue, nausée, insomnie, vertiges, maux de tête, etc.
Au mois de juin dernier, l'association française des malades de la thyroïde (AFMT) avait révélé (sur la base d'analyses) que cette nouvelle formule comportait des anomalies dans sa composition qui pourraient expliquer ces effets secondaires.
Moins d'un mois plus tard, l'ANSM dément est confirme la bonne qualité du Levothyrox, sur la base de nouvelles analyses.
Le laboratoire Merck a annoncé qu'il prévoyait de lancer la nouvelle formule du Levothyrox dans 21 pays de l'Union Européenne, dès 2019.
Le Levothyrox est un médicament prescrit dans le traitement des maladies de la thyroïde, il concerne plus de 3 millions de malades en France.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Marseille : préparation à la course de pirogues polynésiennes

Les + Lus