Malgré la crise sanitaire, les professionnels du tourisme et de la restauration recrutent sur la Côte d'Azur

Des centaines de postes sont à pourvoir dans les établissements touristiques de la région PACA. Même si aucune date n'a été donnée par le gouvernement pour la réouverture des restaurants, les patrons d'hôtels anticipent déjà leur saison estivale et font face à une forte demande des saisonniers.

Sur la côte d'Azur, le secteur touristique lance une vaste campagne de recrutement pour anticiper la saison estivale.
Sur la côte d'Azur, le secteur touristique lance une vaste campagne de recrutement pour anticiper la saison estivale. © Jean François Ottonello MAXPPP

Pour les professionnels du secteur touristique, pas de temps à perdre, les recrutements se font dès maintenant !

Les hôtels et les restaurants se tiennent prêts pour la saison d'été, même si aucune date de réouverture n'est encore annoncée par le gouvernement.

Pour Franck Farneti, le directeur général du Cap Antibes beach hôtel dans les Alpes-Maritimes, c'est une nécessité : "il faut qu'on ait terminé rapidement nos embauches, afin de former nos collaborateurs et prévoir la logistique pour la saison." 

Franck Farneti, directeur général de l'hôtel Cap Antibes
Franck Farneti, directeur général de l'hôtel Cap Antibes © Hugues Nicolas FTV

Cette enseigne, emploie chaque été 80 saisonniers. Depuis un mois, le patron de l'hôtel a déjà reçu 700 candidatures, des chiffres bien supérieurs aux autres années : 

C'est bien plus que d'habitude ! On se rend vraiment compte que le secteur est très touché et impacté par cette crise. 

Franck Farneti, directeur général de l'hôtel Cap Antibes

En plus d'une demande accrue, les profils sont aussi différents des saisons précédentes. Notamment, des demandes d'emplois pour des postes moins qualifiés que les compétences de la personne intéressée. 

Des salons virtuels organisés pour favoriser les recrutements 

Au Pôle Emploi d'Antibes, des "salons numériques" ont été mis en place. L'objectif de cette plateforme virtuelle est de mettre en lien les saisonniers avec les postes disponibles. Les candidats peuvent découvrir les offres et avoir accès à des informations sur l'établissement qui recrute. 

Sur ce site, 30 entreprises dans le secteur touristique ont proposé leurs jobs pour la saison estivale 2021. Le lancement des recrutements en ligne a démarré seulement lundi 8 mars et déjà 935 candidatures ont été enregistrées.

Jusqu'au 23 mars, 600 postes sont à pourvoir sur ce forum organisé en partenariat avec la commune : 

162 entretiens sont déjà planifiés pour les jours à venir

 Arlette Villani, directrice de l'agence Pôle Emploi Sophia Antipolis

Arlette Villani se réjouit de ces chiffres encourageants et de cette initiative. Habituellement, le salon de recrutement pour ce secteur avait lieu sur une journée, en présentiel.

Mais selon la directrice d'agence du Pôle Emploi d'Antibes, cette plateforme numérique a eu de réels avantages : elle a permis aux candidats de postuler plus facilement et sur une plus longue durée.

Un dispositif qui pourrait expliquer également l'augmentation massive des demandeurs d'emploi cette année.

"On essaye de rester optimiste mais on espère des actes concrets"

Ouvrir, ou ne pas ouvrir ? Les hôtels se tiennent prêts à accueillir les touristes, mais sans certitude pour le service de restauration et d'animation, la saison reste floue.

"Sincèrement, c'est une vraie galère psychologique pour notre profession" confie Frédéric Vincent, le président de la Société d'Aménagement Hôtelier de Bendor (SAHB), du groupe Paul Ricard dans le Var. 

Actuellement 300 postes sont à pourvoir pour une durée allant de 4 à 9 mois dans les îles Paul Ricard.

Des recrutements qu'il faut anticiper malgré la situation stressante que traverse le secteur, "on essaye de rester optimiste mais j'espère des actes concrets et une réouverture prochaine", ajoute le président de SAHB. 

Frédéric Vincent anticipe des embauches à long terme, dans l'hypothèse où le calendrier de la saison serait décalé à cause de la crise sanitaire. Mais malgré ces incertitudes, dans ses établissements, la demande a aussi explosé.  

Pas moins de 2.265 candidatures ont été déposées, c'est le double de l'année précédente ! Des profils variés, qui comprennent tous les âges. Et ce n'est pas le cadre uniquement idyllique de ces îles qui a impulsé les candidatures, "la crise économique a joué sur la demande", avance le chef d'entreprise. 

"Dans nos hôtels, il est possible d'accueillir la majorité des clients en extérieur pour la restauration, c'est assez simple pour maintenir la distanciation sociale " souligne Frédéric Vincent.
"Dans nos hôtels, il est possible d'accueillir la majorité des clients en extérieur pour la restauration, c'est assez simple pour maintenir la distanciation sociale " souligne Frédéric Vincent. © Iles Paul Ricard

Les réservations aussi sont importantes, malgré une baisse de la clientèle étrangère, si la saison a bien lieu, elle s'annonce excellente : 

Nous sommes prêts, et nous avons déjà beaucoup de reservations mais il ne faut pas oublier que travailler deux mois dans l'année, ce n'est pas suffisant !

Frédéric Vincent, président du groupe SAHB

Les professionels du secteur reconnaissent que les aides de l'Etat sont généreuses, mais pour ces industries de service, c'est le contact avec les publics qui manquent. Tous espèrent pouvoir retrouver leurs clients dès que possible.

Le Festival de Cannes recrute aussi

Pour les organisateurs du Festival de Cannes, l'anticipation aussi est de mise :  250 postes d'hôtes.ses sont à pourvoir par l'agence Randstad. Pour rappel, cette année, l’événement aura lieu du 06 au 17 juillet.

Des offres et recrutements pour accueillir festivaliers et touristes comme la Côte d'Azur sait habituellement le faire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie covid-19 santé société festival de cannes cinéma culture emploi