Marseille : en 2021, le Delta Festival vous emmène à Woodstock

Après l'annulation du Delta et de l'Alpha festival, les organisateurs de l'événement marseillais mettent le cap sur 2021. Ils ont choisi Woodstock comme fil rouge de la prochaine édition, un thème qui fait écho à l'actualité et aux valeurs utopistes de la manifestation musicale.
Liberté et utopie seront les maîtres-mots de l'édition 2021 du Delta Festival qui aura pour thème Woodstock.
Liberté et utopie seront les maîtres-mots de l'édition 2021 du Delta Festival qui aura pour thème Woodstock. © DR

Le thème 2021 du Delta vient d'être révélé : les organisateurs emmènent les festivaliers à Woodstock. Un voyage dans le temps et dans l'espace pour retrouver un semblant de liberté après une année 2020 compliquée. 
 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Delta Festival (@delta_festival)

L'édition s'annonce historique, avec la plus grosse line-up depuis la création du festival, le Delta compte frapper un grand coup après avoir renoncé à son édition 2020.

Dans l'imaginaire collectif, Woodstock c'est une génération animée d'espoirs et d'idéaux. C'est pour imaginer un monde meilleur, tous ensemble, que les organisateurs ont symboliquement choisi ce thème. 

Mais au-delà du symbole, l'esprit de woodstock pourrait caractériser les jeunes engagés dans l'organisation de la manifestion. Leur mobilisation n'est pas sans rappeler la détermination de la jeunesse américaine des années 60, guidée par l'utopie d'un monde meilleur et la quête de liberté. 

Tournés vers l'avenir, ils agissent toute l'année pour avoir un impact positif sur le monde au travers d'actions concrètes. 
Engagée pour un monde meilleur, la Delta family se mobilise toute l'année dans des opérations en faveur de la préservation de l'environnement. La voilà ici lors d'un ramassage de déchets à Notre-Dame-de-la-Garde.
Engagée pour un monde meilleur, la Delta family se mobilise toute l'année dans des opérations en faveur de la préservation de l'environnement. La voilà ici lors d'un ramassage de déchets à Notre-Dame-de-la-Garde. © Delta Festival
 

L'utopie d'un monde plus propre

Du 5 au 11 octobre avait lieu la semaine de la diplomatie climatique, une nouvelle occasion pour le Delta festival de mobiliser sa communauté  autour des problématiques environnementales. 

Par quel biais valoriser ses déchets ? Mobilité verte et petit budget sont-ils compatibles ? Comment s’alimenter tout en respectant l’environnement ? La liste des questions que les citoyens souhaiteraient poser aux décideurs est longue lorsqu’il s’agit d’écologie.

C’est pour apporter des éléments de réponses à ces interrogations que le Delta Festival a organisé un débat lors de la semaine de la diplomatie climatique : une action qui s’inscrit dans l’engagement global du festival marseillais pour la protection de l’environnement.
Le débat du 9 octobre, organisé par le Delta, a eu lieu dans la tour de La Marseillaise et a été diffusé en live sur Facebook afin de respecter les contraintes sanitaires.
Le débat du 9 octobre, organisé par le Delta, a eu lieu dans la tour de La Marseillaise et a été diffusé en live sur Facebook afin de respecter les contraintes sanitaires. © Commission Européenne

Un débat pour la semaine de la diplomatie climatique

Initiée en 2014 la semaine de la diplomatie climatique a pour objectifs de sensibiliser le grand public aux enjeux climatiques, d’engager de nombreux partenaires de la société civile et de renforcer la coopération internationale en matière de lutte contre le changement climatique.

Intitulé « L’environnement l’affaire de tous : mais qui agit réellement ? » ce débat abordait des sujets aussi larges que l’alimentation, la gestion des déchets et la mobilité verte.
Fort d’une communauté de 16-30 ans avec ses 150 associations étudiantes co-organisatrices du festival, le Delta a profité de la semaine de la diplomatie climatique pour organiser un débat entre citoyens et législateurs.  
Fort d’une communauté de 16-30 ans avec ses 150 associations étudiantes co-organisatrices du festival, le Delta a profité de la semaine de la diplomatie climatique pour organiser un débat entre citoyens et législateurs.   © Delta Festival
L’objectif : faire remonter aux décideurs des questions pratiques que se posent les citoyens.

Olivier Ledot, Président du Delta, animait ce débat avec des invités de marque autour de la table :Bilan : 1 heure de débat, 200 questions posées et près de 4 000 spectateurs connectés, preuve de l'intérêt que portent les citoyens pour les problématiques environnementales.
►  Pour revoir le débat cliquez ici 

Les questions qui n’ont pu être abordées, seront remontées aux représentants politiques présents et sont autant de pistes de réflexion pour limiter l’impact environnemental à tous niveaux.

3 jours de festival, 365 jours d’engagement

Limiter l’impact environnemental c’est d’ailleurs l’objectif que poursuit le Delta tout au long de l’année.
La Delta Family a participé au World Clean up day à Marseille le 19 septembre dernier.
La Delta Family a participé au World Clean up day à Marseille le 19 septembre dernier. © Delta Festival
Impliquée aux côté de nombreuses associations, la Delta family se mobilise régulièrement autour d’actions concrètes comme le World Clean Up Day ou Clean My Calanques.
 

Dès qu’il y a des appels de la part des associations, on y répond ! 

Lucas Kasprzak, Responsable communication du Delta Festival

Vers un Woodstock écologique

Avec l’objectif zéro plastique pour la prochaine édition qui se déroulera les 2,3 et 4 juillet 2021, le Delta Festival fait preuve d’un engagement total pour la préservation du site sur lequel a lieu l’événement. 
Les éco-cups du Delta sont réutilisables et mutualisées avec d’autres événements de la région ce qui réduit l’empreinte carbone de leur fabrication.
Les éco-cups du Delta sont réutilisables et mutualisées avec d’autres événements de la région ce qui réduit l’empreinte carbone de leur fabrication. © Delta Festival
Eco-cups et cendriers réutilisables, bar à eau, possibilité d’apporter sa gourde sont quelques exemples d’actions concrètes qui permettent au festival de minimiser son impact sur l’environnement.

Festivaliers et bénévoles sont même invités à un grand ramassage de déchets le lendemain du festival, de quoi allier sport et écologie.

« On veut rendre les plages du Prado quasiment plus propres qu’avant notre passage » s’amuse Lucas Kasprzak.
En collaboration avec Tribu, le Delta organise un grand ramassage de déchets le lendemain du festival appelé « clean my delta ».
En collaboration avec Tribu, le Delta organise un grand ramassage de déchets le lendemain du festival appelé « clean my delta ». © Delta Festival
Les organisateurs réfléchissent en collaboration avec les autorités pour trouver des solutions de mobilité plus douce pour se rendre au festival.

Cette dimension environnementale, qui est dans l’ADN du Delta, se traduit aussi par la présence d’un village durable durant les 3 jours de l’événement.

Une soixantaine d’acteurs investissent cet espace dédié à l’éco-responsabilité. Au programme : ateliers de sensibilisation à la protection de la planète.

Et pour entériner ces comportements, les associations étudiantes co-organisatrices et les foodtrucks qui assurent l’offre de restauration signent une charte d’éco-responsabilité. La brigade verte, composée de 150 bénévoles, s’assure elle, que tout le monde s’approprie les bons gestes.

Amis festivaliers êtes-vous prêts à suivre le Delta dans sa démarche écologique?

A vélo tu viendras, l’éco-cup tu réutiliseras, la gourde tu apporteras…Rendez-vous en juillet 2021!

 Infos clés :
Site du Delta : ici
Prochaine édition du Delta : 2, 3 et 4 juillet 2021
Thème : Woodstock
Découvrez la Delta Family: ici
Revoir le débat « L’environnement l’affaire de tous : mais qui agit réellement ? » : ici
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
partenariats événements sorties et loisirs festival musique culture c'est l'été loisirs environnement nature écologie europe politique déchets ménagers