Toulon : Yann Arthus-Bertrand et Edgar Morin sur la scène du Liberté pour cette nouvelle saison

Comme un pied de nez au confinement qui a tant fait souffrir le milieu de la culture, Le Liberté ouvre sa saison 2020-2021 avec une programmation consacrée aux mers et océans et à leur immensité. « Passion Bleue » c’est le nom de cette initiative à découvrir jusqu’au 19 décembre.
Yann Arthus-Bertrand était au cœur de la journée de lancement de Passion Bleue le 24 septembre dernier. Il est impliqué dans deux expositions de Passion Bleue: Planète Océan et Legacy, une vie de photographe réalisateur. Ici, une photo de Planète Océan.
Yann Arthus-Bertrand était au cœur de la journée de lancement de Passion Bleue le 24 septembre dernier. Il est impliqué dans deux expositions de Passion Bleue: Planète Océan et Legacy, une vie de photographe réalisateur. Ici, une photo de Planète Océan. © Yann Arthus-Bertrand
Un plongeon dans les abysses. Voilà ce à quoi est convié le public du Châteauvallon-Liberté en cette rentrée. Comme à son habitude, le théâtre ouvre la saison avec un « Théma » qui occupera les 3 premiers mois de l’année.

« Passion bleue » est un programme qui donnera la parole à des personnalités de divers horizons au sujet d’une passion commune : la mer.

Journalistes, scientifiques, politiques, sportifs et artistes s’associent à ce 37e Théma qui nous concerne tous, et nous rassemble.
Voir cette publication sur Instagram

🌊 Promesse d’aventure, de liberté et d’ouverture sur des horizons dégagés, la mer nous appelle. Artistes, scientifiques, navigateurs, explorateurs, décideurs politiques débattent, créent et se rencontrent durant trois mois au Liberté, à @chateauvallon_sn et dans la ville de Toulon !

Une publication partagée par Le Liberté, scène nationale (@le_liberte_sn) le


« Apporter la mer au théâtre et le théâtre à la mer », telle est l’ambition de Charles Berling et de ses équipes qui ont lancé le projet le 24 septembre dernier, en présence de Yann Arthus-Bertrand.

Inaugurations d’expositions, projections et rencontres ont remporté un vif succès. De quoi donner le ton pour les 3 mois qui se profilent.

Immersion via des expositions

Toile de fond de ce Théma: de multiples expositions seront visibles au Liberté, mais aussi hors de ses murs. Parce que « l’homme est la cause et la solution de tous les problèmes de l’océan » selon Yann Arthus-Bertrand, ce dernier propose une exposition où ses clichés se mêlent à ceux de Brian Skerry, afin de donner à voir l’empreinte de la terre sur la mer.Gilles Martin nous plonge à 5000 mètres de profondeur avec son projet « pourquoi pas les abysses ? ». L’objectif : faire découvrir ces espaces sous-marins qui représentent 50% de la surface terrestre et sont pourtant méconnus du grand public.
Gilles Martin, auteur de l’exposition, est reporter-photographe spécialisé en photographie animalière et scientifique.
Gilles Martin, auteur de l’exposition, est reporter-photographe spécialisé en photographie animalière et scientifique. © Gille Martin Ifremer
Allier l’art et la science ? Le défi est relevé dans le hall du théâtre Liberté. Des squelettes aux coquillages en passant par les scaphandres et livres précieux, retrouvez-y une sélection d’objets parmi les dizaines de milliers que compte le Musée Océanographique de Monaco.Passion Bleue dépasse les murs du Châteauvallon-Liberté en investissant d’autres institutions culturelles locales.

L’exposition Legacy, une vie de photographe-réalisateur, qui compile 50 ans de travail de Yann Arthus-Bertrand, est visible à la Villa Tamaris de La Seyne-sur-mer jusqu'au 10 novembre.
La terre, les hommes et les animaux sont au coeur des photographies et des interviews que Yann Arthus-Bertrand a réalisées depuis le début de sa carrière, il y a 50 ans.
La terre, les hommes et les animaux sont au coeur des photographies et des interviews que Yann Arthus-Bertrand a réalisées depuis le début de sa carrière, il y a 50 ans. © Quentin Jumeaucourt
Envie d’évasion ? Rendez-vous à la Maison de la Photographie de Toulon pour Sea & Sun, une série de photos signées de l'australien Trent Park, qui vous plongera dans les mers australes, du 8 octobre 2020 au 23 janvier 2021.

Deux week-ends pour prendre le large

Si les expositions seront le fil rouge du Théma, deux grands temps forts viendront le ponctuer.Derrière ce nom de code Week-end Passion Bleue #1 se cache une vague de rencontres et d’animations.

Du 9 au 11 octobre, il y aura du cinéma, avec la diffusion du film Planète Méditerranée suivie d’une conférence entre Laurent Ballesta et Edgar Morin.
Planète Méditerranée est un film de Laurent Ballesta qui relate le confinement volontaire et préparé de passionnés dans le but d'explorer les fonds marins.
Planète Méditerranée est un film de Laurent Ballesta qui relate le confinement volontaire et préparé de passionnés dans le but d'explorer les fonds marins. © Laurent Ballesta
Il y aura également des tables-rondes, qui aborderont la problématique de la mer à travers le regard de spécialistes. 

A commencer par Sport, mer et résilience avec les navigateurs Jean-Guillem et Sébastien Destremau, l’apnéiste Julie Gautier, et le neuropsychiatre Boris Cyrulnik.

Puis se tiendra Passion Bleue, énergie bleue, un regard politique pour la mer, en présence d’Hubert Falco, maire de Toulon et de Jean-Louis Borloo, ancien ministre de l’écologie.

Une petite faim ? Faites escale au Télégraphe qui proposera un brunch aux algues marines le dimanche 11 octobre. Une belle manière d’explorer les trésors gustatifs sous-marins.

Ateliers arts plastique, ciné-concerts, instants musique, rythmeront également ce premier week-end bleuté.
Le Chant des Cachalots, un film documentaire de Romane Charraud fera l'objet d'un ciné-rencontre le 18 novembre à 19H30.
Le Chant des Cachalots, un film documentaire de Romane Charraud fera l'objet d'un ciné-rencontre le 18 novembre à 19H30. © DR
Même concept un mois et demi plus tard. Week-end Passion bleue #2 sera l’occasion d’assister à la conférence de la navigatrice et présidente de WWF France Isabelle Autissier. En compagnie de Sabine Roux de Bézieux, elle parlera de l’avenir de la mer. 

Avis aux professionnels: un atelier-conférence vous permettra d’évaluer votre impact sur l’océan dans le prisme des Objectifs de Développement Durable de l’ONU.
Le plasticien Japonais Tadashi Kawamata installera Place Monsenergue une oeuvre monumentale. Composée de matériaux issus de bateaux échoués et abandonnés, son oeuvre sera éphémère.
Le plasticien Japonais Tadashi Kawamata installera Place Monsenergue une oeuvre monumentale. Composée de matériaux issus de bateaux échoués et abandonnés, son oeuvre sera éphémère. © DR
Le dimanche 21 novembre sera consacré en grande partie aux civilisations et peuples de la mer. Le médecin et explorateur Jean-Louis Etienne sera parmi les experts conviés aux conférences et ciné-rencontres de la journée.

Enfin, recherche et exploration seront les maîtres-mots du dimanche 23 novembre. Une table ronde L’océan, territoire d’exploration, une lecture de Yann Queffélec La mer et au-delà, ou encore une sieste sonore en immersion avec les cachalots sont au programme.

Nouveaux horizons

L’essence des Thémas et de créer des passerelles entre les spectacles et le monde d’aujourd’hui. « Passion bleue » s’inscrit parfaitement dans la saison 2020/2021 intitulée Nouveaux horizons.Le Tour du Monde en 124 jours de Sébastien Destremau, Le cuirassé Potemkine de Sergueï Eisenstein, et le K de Dino Buzzati font, chacun à leur manière, écho à ce théma maritime.

Alors, décidés à mettre le Cap sur Châteauvallon-Liberté ?
 Infos pratiques :
Accès : gratuit sur réservation
Exception : projections de film / Tarif : 4€
Page FB le Liberté : ici
SIte internet du Châteauvallon-Liberté : ici
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
partenariats événements sorties et loisirs spectacle vivant culture conférences vos rendez-vous nature idées de sorties environnement écologie vendée globe sport voile